Traductions2chansons.fr
BLOOD OF EDEN
Le sang de l'Eden
 
J'ai aperçu mon reflet
Je l'ai capté à travers la fenêtre
J'ai vu l'obscurité dans mon cœur
J'ai vu les signes de mon immobilisme
Ils sont là depuis le début
Et l'obscurité a encore du pain sur la planche
Les cordes nouées qui se défont
Ils sont passionnés et sacrés
Oh, ils sont assis là-haut
Si tranquilles avec tout ce qu'ils achètent
 
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Avec l'homme dans la femme
Et la femme dans l'homme
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Nous voulions l'union
Oh, l'union de la femme
De la femme et de l'homme
 
Je lâche ma prise sûrement
Je crois que je lâche prise
Je n'ai plus d'assurance
Ils n'accordent aucun crédit, sauf à l'or
Est-ce une dague ou bien un crucifix que je te vois
Tenir si serré dans ta main ?
Et, pendant ce temps, la distance grandit entre toi et moi
Je ne comprends pas
 
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Avec l'homme dans la femme
Et la femme dans l'homme
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Nous voulions l'union
Oh, l'union de la femme
De la femme et de l'homme
 
A ma demande, tu m'emportes
Dans cette tendresse, je m'éloigne en flottant
Aucune certitude, rien à quoi se fier
Je ne bouge plus pendant un moment
Quel moment !
Oh, pendant un moment d'oubli, un moment de félicité
Ehhhhhhhhhhhhhhh !!
 
J'entends le lointain tonnerre
D'un million d'âmes non écoutées
D'un million d'âmes non écoutées
Je regarde chacune d'elle tendre la main vers le confort matériel
Vers le besoin de combler leurs vides
 
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Avec l'homme dans la femme
Et la femme dans l'homme
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Nous voulions l'union
Oh, l'union de la femme
De la femme et de l'homme
 
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Je ressens l'homme dans la femme
Et la femme dans l'homme
 
Dans le sang de l'Eden
Gisent la femme et l'homme
Je ressens l'homme dans la femme
Et la femme dans l'homme
 
Dans le sang de l'Eden
Nous avons fait tout ce que nous avons pu
Dans le sang de l'Eden
Nous avons vu la fin à notre commencement
Avec l'homme dans la femme
Et la femme dans l'homme
Il n'était question que d'union
Oh, de l'union de la femme, de la femme et de l'homme.
 
Le sang de l'Eden continue de me parcourir
De parcourir mes veines
Le sang de l'Eden continue de me parcourir
Quand je suis sûr qu'il ne reste plus rien,
Le sang de l'Eden continue de me parcourir
Je le sens dans mes os,
Ce sang de l'Eden qui me parcourre
Et qui reprend ce qui lui appartient.
COME TALK TO ME
Viens me parler
Le misérable désert prend sa forme, le chacal fier et droit
A ta recherche, je me laisse guider, malgré la nuit qui pèse, et qui n'en finit pas
Quoi que la peur invente, je jure que ça n'a pas de sens
J'arrive au barrage frontalier
Descend, viens me parler.
Dans le tourbillon, une tempête virevoltante de désir n'a pas chuchoté les mots
Vite attrapés avec la langue de reptile, la foudre fouette les tours construites pour durer
L'obscurité rampe tel un voleur et n'offre aucun soulagement
Pourquoi trembles-tu comme une feuille ?
Viens, viens me parler.
Ah, je t'en prie, parle-moi
Vas-tu me parler ?
Nous pouvons déverrouiller cette misère
Viens, viens me parler.
Je ne suis pas venu pour voler
Tout ça est si irréel
Ne peux-tu pas me montrer ce que tu ressens ?
Viens, viens me parler
Viens me parler ...
La puissance terrestre aspire le lait assombri des larmes somnolentes défaites,
D'une peau de mamelon aussi douce que de la soie,
Les clairons sonnent à l'unisson
Tu es étendu là, les yeux mi-clos, comme si tu étais complètement seul
Ton visage est marqué par la tension
Viens, viens me parler.
Je t'en prie, parle-moi
Si tu pouvais seulement me parler
Tu débloquerais cette misère
Si tu pouvais seulement me parler.
Ne changeras-tu pas d'avis ?
Ton amour est tout tracé aujourd'hui
Et tu agis en sourd et aveugle
(Et tu agis en sourd et aveugle)
Viens, viens me parler
Viens me parler.
J'arrive à imaginer l'instant
Qui brisera le silence
Toutes les choses que nous pourrions nous dire
Et le cœur ne sera pas nié
Jusqu'à ce que nous soyons tous deux sur la même satanée longueur d'onde
Et que les barrières éclatent.
Je te disais : je t'en prie parle-moi
Vas-tu me parler
Comme avant ?
Viens, viens me parler.
Je ne suis pas venu pour voler
Tout ça est si irréel
Ne peux-tu pas me montrer ce que tu ressens ?
Viens, viens me parler
Viens me parler ...
Oui, je t'en prie, parle-moi
Si tu pouvais seulement me parler
Tu débloquerais cette misère
Si tu pouvais seulement me parler.

DIGGING IN THE DIRT
Fouiller dans la crasse

Quelque chose en moi, sombre et collant,
Qui empire constamment.
Pas moyen de venir à bout de ce sentiment,
Je ne peux continuer ainsi trop longtemps.
Cette fois tu es allé trop loin
Cette fois tu es allé trop loin
Cette fois tu es allé trop loin

Je te l'ai dit, je te l'ai dit
Je te l'ai dit, je te l'ai dit
Cette fois tu es allé trop loin
Cette fois tu es allé trop loin
Cette fois tu es allé trop loin
Je te l'ai dit, je te l'ai dit
Je te l'ai dit, je te l'ai dit

Ne parle plus
Contente-toi de conduire
Ferme ta gueule
Je sais ce que tu es
Ne dis rien
Garde tes mains sur le volant
Ne te retourne pas

Ce n'est pas un rêve
De remuer la crasse
Reste avec moi, j'ai besoin d'aide
Je fouille dans la crasse
Pour trouver les lieux qui m'ont fait souffrir
Pour ouvrir les lieux qui m'ont fait souffrir

Plus je cherche, plus je trouve
Quand j'approche du but, je suis si aveugle
Je le sens dans ma tête, je le sens dans mes orteils
Je le sens dans mon sexe, c'est là où il va

 
Je fouille dans la crasse
Reste avec moi, j'ai besoin d'aide
Je remue la crasse
Pour trouver les lieux qui m'ont fait souffrir
Pour ouvrir les lieux qui m'ont fait souffrir

Je fouille dans la crasse

Pour trouver les lieux qui nous ont fait souffrir....

 retour titres album

FOURTEEN BLACK PAINTINGS
Quatorze peintures noires

 
De la douleur vient le rêve
Du rêve vient la vision
De la vision vient le peuple
Du peuple vient le pouvoir
De ce pouvoir, vient le changement.

 retour titres album

 
KISS THAT FROG
Embrasse cette grenouille

 
(Aahhh, yeak ..)
Saute dans l'eau
Douce petite princesse
Laisse-moi te présenter sa Majesté la grenouille
Toi seule peut la faire chanter
Elle est toute gonflée, elle veut devenir ton roi
Oh, tu peux le faire
Viens, viens, viens, viens, viens, viens
Demoiselle, embrassez cette grenouille.

Splash ! Hop ! Elle a entendu ton appel
Elle te ramène ta balle dorée
Elle va plonger dans les abîmes
Elle va presque devenir  ton meilleur ami
Alors un petit baiser, qu'est-ce que c'est ?
Une toute petite accolade

Aaah, elle en a tellement envie
Je te jure que c'est du sang royal
Qui coule dans ma peau
Oh, tu vois dans quel état je suis ?
Embrasse-moi mieux, embrasse-moi mieux que ça

(Embrasse cette grenouille).

 
Mets-toi ça dans ta tête de reine
Il vit avec toi, il dort dans ton lit
Entends-tu quelque chose derrière le coassement ?
Tu sais que je ne plaisante pas ?

Aaaah, tu penses que tu ne le feras pas,
Moi je pense que si
Sais-tu que cette langue peut tuer ?
Viens, viens, viens, viens, viens, viens,
Demoiselle, embrasse cette grenouille.

Laisse-le s'asseoir à tes côtés,
Manger dans ton assiette
Tu n'as rien à craindre
Rien ici n'est à détester
Ah, princesse, tu devrais aimer
Si tu baisses la garde
Embrasse cette grenouille, et ton prince viendra...

Saute dans l'eau, allez, bébé, saute avec moi
Saute dans l'eau, allez, bébé, saute avec moi
Saute dans l'eau, allez, bébé, saute avec moi
Saute dans l'eau, allez bébé, mouille-toi (mouille-toi, mouille-toi).

Embrasse cette grenouille, demoiselle, embrasse cette grenouille
Embrasse cette grenouille, demoiselle, embrasse cette grenouille
Embrasse cette grenouille, demoiselle, embrasse cette grenouille
Embrasse cette grenouille, demoiselle, embrasse cette grenouille

Saute dans l'eau, allez, bébé, saute avec moi
Saute dans l'eau, allez bébé, mouille-toi
(Mouille-toi, mouille-toi).

 

Retour titres album

 

<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site