Traductions2chansons.fr

Album Songs In Red And Gray photo album songs in red and gray de susan vega         

Bookmark and Share
                      image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

Les titres

Penitent   Widow's Walk   (I'll Never Be) Your Maggy May   Soap And Water

Last Year's Troubles

PENITENT
Pénitente

Je me tenais là autrefois, seule, si fière
Par-dessus la foule,
Et maintenant, je me retrouve ici-bas.

D’ici, je regarde autour de moi pour voir
Quelles sont les avenues qui sont à moi
Je ne peux pas dire ce que j’ai trouvé. 

Que veux-tu que je fasse maintenant ?
Je te le demande,
J’attends de l’entendre. 

La mère et le matador
Le mystique, tous étaient là avant
Tout comme moi, pour te toiser. 

Tu apparais sans visage,
Tu disparais mais laisse ta trace
Je ressens ton invisible grimace. 

Que veux-tu que je fasse maintenant ?
Je te le demande,
J’attends t’entendre ta voix,
Le mot que tu dis.
J’attends de voir ton signal.
Obéirais-je ? 

Je te cherche parmi la lande chinée,
Le désert et la grève de l’océan.
A quel distance un cœur descend ? 

Je recherche tes empreintes,
Je les trouve en coïncidence
Et elles me font regagner espoir.  
 
Pardonne-moi mon aveuglement
Mes faiblesses et mon aveuglement
Pourtant inflexibles. 

Je lutte tellement pour voir
Mon poing contre l’éternité
Et briseras-tu ma volonté ? 

Que veux-tu que je fasse maintenant ?
Je te le demande,
J’attends t’entendre ta voix,
Le mot que tu dis.
J’attends de voir ton signal.
Obéirais-je ? 


Que veux-tu que je fasse maintenant ?
Je te le demande,
J’attends t’entendre ta voix,
Le mot que tu dis.
J’attends de voir ton signal.
Obéirais-je ?

WIDOW’S WALK
La marche de la veuve

Considérez-moi comme une veuve, les garçons
Et je vous dirai pourquoi.
Ce n’est pas l’homme, mais c’est le mariage
Qui a sombré. 

Alors je passe à l’action, 
Et j’attends, l’œil attentif rivé vers le ciel 
A la recherche d’un genre de vaisseau
Que je n’ai jamais trouvé.

J’ai beau l’avoir vu se briser,
Je ne cesse de regarder vers la mer,
Comme un chien, sans réfléchir,
Souvent je retourne sur les lieux. 

Vers le lieu-même où 
J’ai vu la chose s’enfoncer
Comme si l’endroit
Pouvait encore m’apprendre quelque chose. 

Cette ligne, c’est l’horizon.
Nous regardons le vent et hissons la voile,
Nous sauvons notre peau quand tous les présages
S’apprêtent à échoir. 

Si je dis la vérité,
Alors je dois te dire ceci
Malgré ma peine (et je crois que c’est vraiment ce que je ressens)

Mais je savais que ce bateau était vide
Dès l’instant où il a heurté les rochers,
Nous n’avons pas pu nous accrocher,
Quand le destin est devenu ingérable. 

Alors, considérez-moi comme une veuve, les garçons
Et je vous ai dit pourquoi.
Est-ce que la météo
Prévoit l’arrivée d’un jour meilleur ? 

Je mettrai ma maison en ordre
Et m’en remettrai à la volonté du Seigneur
Il est clair qu’il me faut apprendre à mieux gérer.  

Cette ligne, c’est l’horizon.
Nous regardons le vent et hissons la voile,
Nous sauvons notre peau quand tous les présages
S’apprêtent à échoir.
 
(I’LL NEVER BE) YOUR MAGGIE MAY
(Je ne serai jamais) ta Maggie May

Je ne serai jamais ta Maggie May
Celle que tu as aimée et abandonnée
Le visage que tu vois dans la lumière du jour
Et puis que tu jettes
Dans ce lit, ce n’est pas moi que tu as trouvée. 

Je ferais mieux de partir d’ici
D’être comme ces jeunes filles au Japon,
De me peindre un visage,
Conjurer la grâce,
Ou être des yeux derrière un éventail. 

Et puis tu pars,
Aucune fille ne peut te dire non. 

Oh, je peux paraître d’une certaine humeur,
Mais ça peut changer au fil de la journée
Serais-tu capable de le voir ?
De voir ce qui se cache sous la peau ?
Pourrais-je croire que tu l’as bien perçu ?

Et puis tu pars,
Aucune fille ne peut te dire non. 

Je ne serai jamais ta Maggie May
Celle que tu as aimée puis oubliée
D’abord je t’ai aimé et laissé partir
Parce-que ce devait être ainsi 
Et tu pardonneras, ou pas. 

Et une femme quitte un homme 
Et un monde tourne à sa fin
Je verrai ton visage dans mes rêves
Où tout est virtuel
Jusqu’à ce que tu apparaisses, comme un ami,

Et puis tu pars,
Aucune fille ne peut te dire non. 

SOAP AND WATER
Savon et eau

Eau et savon,
Otez cette journée de ma main
Frottez le sel de ma peau qui pique
Faites glisser cette alliance. 

Eau et savon,
Suspendez mon cœur sur le fil,
Récurez-le dans un vent de sable,
Blanchissez-le tel un éclat de vinaigre.
 
Papa est une petite énigme
Maman, une tête pleine d’abeilles
Tu es mon petit cerf-volant 
Emporté dans la brise rebelle. 

Eau et savon,
Lavez cette année de ma vie
Renforcez tout ce que nous avons piétiné et déchiré
Cicatrisez la coupure que nous appelons mari et femme. 

Papa est une petite énigme
Maman, une tête pleine de fourmis
Tu es mon petit cerf-volant
Encore piégé dans les ouragans domestiques.  

Papa est une petite énigme
Maman, une tête pleine d’abeilles
Tu es mon petit cerf-volant 
Emporté dans la brise rebelle. 

LAST YEAR’S TROUBLES
Les troubles passés

Les troubles des années passées
Les troubles des années passées

Les troubles de l’an passé sont si démodés !
Le voleur de l’autoroute, le pirate des mers,
C’est peut-être le costume qui attire tant, 
Les boucles d’oreilles et les blouses de cape et d’été qui plaisent autant !

Ici nous avons des héros des temps aujourd’hui révolus,
Mais personne de nos jours n’a ce type de courage, 

Là-bas les jupons des filles de petite vertu,
On peut à peine les repérer depuis leurs jupons de péchés.

Les troubles des années passées
Les troubles des années passées

Regardez tous les gamins des rues de l’Angleterre de Dickens
Pourquoi leur souffrance est-elle plus pittoresque ? 
Surtout parce-que leurs haillons ont un style si victorien !
Chez nous, ils ne donnent pas le meilleur d’eux-mêmes.

Les troubles d’antan, ils brillent si joliment,
Ils ont le lustre qu’ils n’ont pas aujourd’hui
Car ici, c’est juste sale, violent, et inquiétant
Extra !

Les troubles des années passées
Les troubles des années passées

Le trouble reste un trouble et le diable sera toujours le diable 
Parfois on se demande s’il y en a plus aujourd’hui, ou moins ?
Si nous avions un instrument ou si nous pouvions en compter une poignée ?
Mesurer pour mesurer, ça revient au même je suppose. 

Les troubles des années passées
Les troubles des années passées
Les troubles des années passées
Les troubles des années passées
<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site