Traductions2chansons.fr

Album Native Invader photo album Native Invader


Bookmark and Share
                        image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

Les titres

REINDEER KING   WINGS  BROKEN ARROW  CLOUD RIDERS

REINDEER KING

Le roi des rennes

 

Noyau de cristal,

Ton esprit est séparé de ton âme.

Tu dis que tu es un étranger sur tes terres

Le chagrin qui en découle se sert de la nudité du gel prisonnier du givre.

D'insupportables pensées paralysées, tes entrailles ont besoin des flammes,

Elles ne sont pas perdues, non, pas perdues du tout.

 

Je viens du roi des rennes

« Ta pureté d’âme, ton cristallin »

Je vais te faire revenir à toi, je vais te faire revenir à toi

Te faire revenir à toi …

 

Noyau de cristal,

Tu es au point mort du monde qui change

Le fossé qui craint la mort, qui souhaite la vie

Toi, la glace, tu étais des plus tendres avec les rivières

Toi, le toit des vagues, couche après couche,

Après couche.

 

Je viens du roi des rennes

« Ta pureté d’âme, ton cristallin »

Je vais te faire revenir à toi, je vais te faire revenir à toi

Te faire revenir à toi …

 

Tu sais que je glisserais sur la glace

Que je ferais tout ce chemin rien que pour te prendre la main

Pour soulager ton chagrin.

Tu sais que je glisserais sur la glace

Depuis la Scandinavie

Jusqu’aux lunes de Jupiter.

 

Avec toi …

Je te ferai revenir à toi, revenir à toi ….

 

Je viens du roi des rennes.

 

retour titres album

 

WINGS

Les ailes

 

Tu souffres

A cacher ta peine.

Des larmes retenues au bord du précipice

« Juste de l’eau sous le pont », selon toi.

 

Est-il trop tard pour me construire

Un lieu sûr ?

Où je ne pourrais voir ni les dangers

Ni les sacrifices que tu fais.

 

Ça te fait souffrir, ça me fait souffrir

Te faire souffrir, ce n’est pas mon intention.

Ça te fait souffrir, ça me fait souffrir

J’ai besoin de me construire un lieu sûr

Pour que tu puisses pleurer, mon amour

Car, parfois,

Les grands garçons ont besoin de pleurer.

 

Nous t’avons fabriqué des ailes

Pour t’aider à fuir

Tes propres exigences

Ange Noir,

Et moi …

 

Est-il trop tard pour me construire

Un lieu sûr ?

J’ai été trop loin

Quand nous avons volé trop près de notre étoile.

 

Ça te fait souffrir, ça me fait souffrir

Te faire souffrir, ce n’est pas mon intention.

Ça te fait souffrir, ça me fait souffrir

J’ai besoin de me bâtir un lieu sûr

Pour que tu puisses pleurer, mon amour

Car, parfois,

Les grands garçons ont besoin de pleurer.

Car, parfois,

Les grands garçons ont besoin de pleurer.

 

retour titres album

 

 

BROKEN ARROW

La flèche brisée

 

Cette flèche brisée

A besoin de considération

Quand les grands pères blancs

Ta maîtresse représente l’inégalité.

 

L’irréfléchi et l’irresponsable ne nous mèneront pas

Où on veut aller

Sommes-nous les libérateurs ou les oppresseurs

De Lady Liberté ?

 

L’avons-nous perdue ?

L’avons-nous perdue ?

L’avons-nous perdue ?

 

Cette flèche brisée

A besoin de considération

Quand les grands pères blancs

Nos rivières empoisonnées nourrissent notre avidité.

 

L’irréfléchi et l’irresponsable ne nous mèneront pas

Où on veut aller

Les mélodies du folklore chantent

Pour réveiller lady Liberté.

 

Peut-être semble-t-elle faible

Peut-être sommes-nous las des guerres,

Il n’empêche que ces mélodies se font entendre

De nos Grands Lacs

Nos Terres Brûlées

Par-delà les douces prairies.

Non, je ne laisse pas tomber.

Je ne me laisserai ni museler ni éliminer

Par ceux qui doivent compter

Au Congrès ou à la Maison Blanche.

 

Nous, le peuple,

Chers juges, nous garderons un œil

Sur vous, sur vous.

 

L’avons-nous perdue ?

L’avons-nous perdue ?

L’avons-nous perdue ?

 

Cette flèche brisée

A besoin de considération.

 

retour titres album

 

CLOUD RIDERS

Les cavaliers des nuages

 

Debout au bord de la falaise,

Je ne pensais pas qu’on en arriverait là

Un calme plat avant l’orage

Pas un bruit ne sort de leurs moteurs

Surgie de l’autre côté, à 4H22 j’ai vu une étoile filante.

 

Un tir d’alerte venant des démons du rythme,

Ou des prédicateurs guitaristes

Les deux m’ont émue

Ainsi que le Dieu Sacré

Surgie de l’autre côté, à 4H22 j’ai vu une étoile filante.

 

Par-dessous les étoiles, là-haut

J’ai dit, « on ne s’arrête pas,

Je ne vais pas nous abandonner à notre sort »

Et je ne vais aller nulle part.

Annie, attrape ta basse,

Aide-moi à rapporter la lune d’octobre

Et toi tu me cries : « Cours à l’abri »

Et moi de te crier : « Démarre la Triumph ! »

Tu me dis : « chérie, c’est trop tard pour nous,

On ne peut pas échapper aux chevaliers des nuages ».

Trésor, à quoi sert la couverture ?

A échapper à cette tempête

Nous échapperons à cette tempête.

 

J’ai gravé une portée en sens travers

Aux neuf portes pour gagner

Les secrets des arbres.

Une fois, je les ai entendus chanter

De l’autre côté.

 

Par le passé, les dieux de l’orage

Façonnaient nos destins

Mais j’ai perdu le contact

Lorsque son char,

De l’autre côté,

 

Un char tiré par des chats

Qui ronronnaient nous revoilà 

De l’autre côté

« Ma fille, il est temps que tu reprennes ta vie en mains ».

 

Par-dessous les étoiles, là-haut

J’ai dit, « on ne s’arrête pas,

Je ne vais pas nous abandonner à notre sort »

Et je ne vais aller nulle part.

Annie, attrape ta basse,

Aide-moi à rapporter la lune d’octobre

Et toi tu me cries : « Cours à l’abri »

Et moi de te crier : « Démarre la Triumph ! »

Tu me dis : « chérie, c’est trop tard pour nous,

On ne peut pas échapper aux chevaliers des nuages ».

Trésor, à quoi sert la couverture ?

A échapper à cette tempête

Nous échapperons à cette tempête.

 

retour titres album

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site