Traductions2chansons.fr

Album Marbles  photo de l`album Marbles de Marillion et traduction de toutes les chansons de l`album traductions2chansons

Les titres

The Invisible Man  Marbles I  Genie  Fantastic Place 
 

THE INVISIBLE MAN
L’homme invisible
 
Le monde est devenu fou
Et j’ai perdu le contact,
Je ne devrais pas l’admettre,
Mais c’est un fait.
 
Il m’a filé entre les doigts alors que j’étais distrait
Je n’ai pas changé,
Je jure que je n’ai pas changé
Comment c’est arrivé ?
Je ne me suis pas senti m’évaporer ….
 
Mon corps s’en est allé,
Mais mes yeux restent.
Ils flottent, ils constatent.
Froid comme un spectre … je regarde les rues,
Je m’abrite sous les porches de
Venise, Vienne,
Budapest, Cracovie et Amsterdam.
 
Je suis devenu l’homme invisible.
 
Le cœur invisible qui bat contre toi,
Le pouls invisible qui cogne en silence,
Je crie mon nom dans les lieux publics,
Nul ne semble le remarquer,
Personne ne le comprend.
Je reste parfaitement silencieux
Au milieu de la route,
Je garde mon calme,
Je garde mon calme,
Garde mon calme,
Mais les voitures ne s’écartent pas.
 
J’entendrais tes prières,
Que, solitaire, tu murmureras.
A Saint Stéphane tu me sentiras tout près de toi.
Tu as allumé un cierge,
Des bénédictions dans l’air de la nuit froide.   
 
Tu sentirais ton souffle quand tu repartiras,
Je te regarderai partir
De quelque part, là-haut,
Et traverser le parc,
Dans la lumière d’automne,
Dans la lumière d’automne,
Dans la lumière d’automne.
 
Si je ferme les yeux,
Je peux voir où tu habites,
Monter les escaliers en colimaçon,
Vers ton appartement.
L’odeur du dîner
Que tu lui prépares.
 
Je regarde, terrifié,
Quand il est cruel envers toi,
Dans un silence horrifié,
Quand tu fais l’amour.
Ma main, je ne peux pas la lever,
Je ne peux pas la lever pour l’arrêter,
Je n’existe pas.
Que puis-je faire,
Que puis-je faire ?
 
Je hurlerai dans ton oreille
Quand tu passeras près de moi.
J’enroulerai mes bras autour de toi.
Tu ne m’entendras pas, tu ne me sentiras pas,
Je marcherai pas à pas avec toi,
J’essaierai de t’aider quand tu trébucheras,
Quand tu trébucheras à travers moi.
 
Je suis devenu l’homme invisible,
C’est tout ce que je suis,
Invisible.
 
J’ai lu toutes tes lettres,
Je sais ce que tu contiens.
J’ai rêvé tous tes rêves.
Ma tête …
Ma tête est hantée,
Je le hurlerai à nouveau :
« Je suis parfaitement sain d’esprit,
Je suis parfaitement sain d’esprit ».
Mais je suis l’homme invisible,
Je suis l’homme invisible.
 
Parle-moi,
Accepte-moi,
Fais-moi confiance,
Confie-toi à moi … ou,
Laisse-moi être ce que je suis,
Laisse-moi être ce que je suis.
 
 
MARBLES I
Les billes (1)
 
Quelqu’un a-t-il vu ma dernière bille,
Quand elle a rebondi sur le sol ?
Elle est tombée dans un trou, dans l’angle
D’une pièce dans une ville dans une tour.
 
Tu te sens seul sans ta dernière bille,
Son cliquetis me manque.
Allongé sur mon lit, j’ai un vide dans la tête
Là où les couleurs et les sons prenaient place ….
 
GENIE
Le génie
 
J’ai fait sortir le génie de la boîte
J’ai fait sortir le génie de la boîte
J’ai peur de tout ce que je suis
J’ai fait sortir le génie de la boîte
J’ai peur d’ouvrir la boîte,
J’ai fait sortir le génie de la boîte.
 
Je faisais toujours ce même rêve,
Je vivais une autre vie,
Dans un autre pays,
Dans une autre époque.
 
En vieillissant le rêve s’est dissipé,
Jusqu’à ce jour
Où elle apparut, en me tapant sur l’épaule.
 
Elle me dit qu’elle a tant de choses à dire,
Mais qu’elle ne les dira pas aujourd’hui.
Elle me disait : « reviens quand tu seras seul »,
Mais, c’est sûr, je voulais tout savoir,
Car il se peut que sa route
Soit une rue à sens unique,
Il se peut que sa route …
 
J’ai peur de tout ce que je suis
J’ai peur d’ouvrir la boîte,
J’ai peur de perdre celui que je suis
Je crois que j’aurais pu prendre tout ce que je pouvais,
J’ai laissé le génie hors de sa boîte.
 
Elle me disait que mon âme abritait un foyer,
Un grenier de trésors, un parc d’attractions abandonné,
Qui attendent, enfouis en toi, dans l’obscurité.
Ne les laisse pas de côté,
Ne les laisse pas de côté,
 
J’ai peur de tout ce que je suis
J’ai peur d’ouvrir la boîte,
J’ai peur de perdre celui que je suis
Je crois que j’aurais pu prendre tout ce que je pouvais,
J’ai laissé le génie hors de sa boîte
J’ai laissé le génie hors de sa boîte
De sa boîte.
 
 
FANTASTIC PLACE
Un endroit fantastique
 
Il faut toujours lutter,
Pour laisser quelqu’un partir.
C’est un désir naturel
De vouloir garder l’amour de sa vie, je le sais.
Et un homme, tu peux lui serrer la vis,
Jusqu’à ce qu’il se mette à boire.
Il te donnera tout son argent,
Mais tu ne sauras jamais ce qu’il pense.
 
Emmène-moi sur cet endroit fantastique
Eloigne ce qu’il me reste à vivre,
Emmène-moi sur cet endroit fantastique
Eloigne ce qu’il me reste à vivre.
 
Emmène-moi sur cette île,
Je regarderai tomber la pluie sur tes épaules,
Dans l’eau, se refléter les réverbères,
L’instant hors de la vraie vie.
 
Je n’ai jamais réussi à rêver en dormant,
Entoure mon âme de tes bras,
Et fais-la danser …
 
Emmène-moi sur cet endroit fantastique
Eloigne ce qu’il me reste à vivre,
Emmène-moi sur cet endroit fantastique
Eloigne ce qu’il me reste à vivre.
 
Dis-moi que tu me comprends,
Et je me laisserai aller complètement,
Pardonne-moi si je t’observe,
Mais, derrière tes yeux fatigués et troublés, je vois cette île.
 
Emmène-moi sur cette île
Je te dirai tout ce que je ne t’ai jamais dit,
Le garçon que je ne t’ai jamais montré,
Je te donnerai plus que je n’ai donné dans ma vie.
Prends-moi la main,
Ou tu me tueras ou tu me sauveras,
Emmène-moi sur cette île
Montre-moi ce que devrait être la vraie vie.
 
<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site