Traductions2chansons.fr

Album @#%&*! Smilers  photo album @#%&*! smilers de Aimee Mann    

Bookmark and Share
                      image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

Les titres

Freeway  Stranger Into Starman  Looking For Nothing  Phoenix

FREEWAY
L’autoroute
 
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute.
La route vers le comté d’Orange laisse son affreux flot de possibilités
C’est là où tout le monde est toubib ou spécialiste du commerce de détail
Ils te vendent toutes les amphétamines que tu veux
Si tu peux céder au chantage.
 
Tu le sais,
Je le sais,
Pourquoi tu ne le montres pas ?
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute,
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute.
 
Tu as beaucoup d’argent, mais tu ne peux pas payer tes factures
Le sacrifice en vaut la peine, juste pour traîner dans les salles de jeux
Tu t’es trouvé un prophète, mais tu l’as laissé sur le trottoir,
Un autre lapin de Pâques en chocolat, creusé par tes paroles.
 
Tu le sais,
Je le sais,
Pourquoi tu ne le montres pas ?
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute,
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute.
 
Et tout ce que je fais est mal,
Mais, au moins, je m’accroche.
 
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas te payer l’autoroute
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas
Tu as beaucoup d’argent,
Mais tu ne peux pas
 
 
STRANGER INTO STARMAN
Remplacer le mot étranger contre le mot cosmonaute
 
J’ai remplacé le mot “étranger” par le mot “cosmonaute”
Dans le Sunday New York Times
Comme Anne Sexton l’a fait avec ses rats transformés en étoiles
En recommençant jusqu’à trouver la bonne rime *
 
Pour l’amour de Dieu, tu ne peux pas me le redire
Pour l’amour de Dieu, tu ne peux pas me le redire
 
Avec un crayon et une gomme j’ai réécrit tous tes crimes
J’ai remplacé le mot « étranger » par « cosmonaute »
Dans le Sunday New York Times.
 
*le texte original est : “like Anne Sexton with her star rats”. En anglais, les deux termes star et rats riment en effet, ce qui n’est plus le cas avec la traduction de ce passage.
 
LOOKING FOR NOTHING
Je ne cherche rien
 
Macka veut monter sur le Manège avec la Souris,
Le Canada cherche un sourire de la part d’une fille sexy
Mais moi je ne cherche rien
Je dépense juste l’argent que j’ai gagné
Je ne vais rien faire aujourd’hui.
 
Tout le monde attend d’être entouré d’objets
Ils possèdent tous un truc où accrocher tous leurs états d’âme.
 
Mais moi je ne cherche rien
Je dépense juste l’argent que j’ai gagné
Je ne vais rien faire aujourd’hui.
 
Je suis montée haut avec la grande roue
Je n’ai pas aimé ce que ça m’a fait
Si seule,
Un engrenage de plus dans la zone de chargement.
 
Macka rentre à la maison une fois finis feux d’artifice et tours de manège,
Le Canada a pris son pied avec une fille qui était trop jeune
Mais, moi je ne cherche rien
Ni soucis, ni argent, ni sensations fortes
« Car quand on attend rien chéri,
Ce n’est pas la vitesse qui tue ».
 
Oh, je ne cherche rien
Je dépense juste mon argent et je m’en vais,
Je n’attends rien
A me mettre au rodéo.
 
 
PHOENIX
Phoénix
 
J’ai quitté Phoenix, juste à temps,
Une boîte de kleenex, pour la route.
Les somnifères faisaient leurs adieux
Aux pécaris et aux conduites en état d’ivresse.
 
Je ne veux pas t’abandonner, mais j’en ai assez bavé
Tu m’aimes comme un billet de banque
Tu me roules et tu m’échanges,
Chaque fois que tu en as l’occasion,
Et si tu as de la chance, tu recommences.     
 
 
C’est dur de savoir quand y couper court et partir.
Tu mets en balance tes peines de cœur avec des distractions
Et quand l’équilibre bascule, tu sais que tu es fini.  
 
Je ne veux pas t’abandonner, mais j’en ai assez bavé
Tu m’aimes comme un billet de banque
Tu me roules et tu m’échanges,
Chaque fois que tu en as l’occasion,
Et si tu as de la chance, tu recommences.     
 
Car je sais que l’amour ne change rien du tout
Je sais que l’amour ne change rien.
 
Je voulais croire en toi et chéri j’y crois encore
C’est que j’en ai bavé
Tu m’aimes comme un billet de banque
Tu me roules et tu m’échanges,
Chaque fois que tu en as l’occasion,
Et si tu as de la chance, tu recommences.     
Je sais que tu feras du mieux que tu peux
 
Mais chéri l’amour ne change rien du tout
Je sais que l’amour ne change rien.
 
<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site