Traductions2chansons.fr

Album Farewell Angelina photo album farewell angelina de Joan Baez        

Bookmark and Share
                      image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

Les titres

Farewell Angelina  Daddy, You Been On My Mind  It's All Over Now, Baby Blue 

The Wild Mountain Thyme  Ranger's Command

FAREWELL ANGELINA
Adieu Angelina

Adieu Angelina
Les cloches du sommet
Sont volées par des bandits
Je dois suivre le son,
Le triangle frissonne
Et la trompette joue lentement
Adieu Angelina
Le ciel s’embrase
Et je dois partir. 

La colère ne sert à rien
Le reproche ne sert à rien
On n’a rien à prouver
Tout est pareil. 
Juste une table vide
Adieu Angelina
Le ciel est en train de trembler
Et je dois m’en aller. 

Les valets et les reines
Ont quitté la cour
Cinquante-deux gitans
Passent à présent devant les gardes
Dans l’espace où le deux et l’as
Autrefois déambulaient librement.
Adieu Angelina
Le ciel est en train de se plisser
Dans un moment je te verrai. 

Je regarde les pirates aux yeux qui louchent, assis là-bas,
Perchés au soleil
En train de tirer dans des canettes
Avec une arme à canon scié.
Et les voisins qui applaudissent
Et qui acclament à chaque détonation. 
Adieu Angelina
Le ciel est en train de changer de couleur
Et je dois me dépêcher de partir. 

King Kong, les petits elfes
Dansent sur les toits-terrasses
Des tangos du style Valentino
Tandis que les mains du maquilleur
Ferment les yeux des morts
Pour ne gêner personne.
Adieu Angelina
Le ciel est embarrassé
Et je dois m’en aller. 

Les mitraillettes rugissent
Les pantins soulèvent des rochers
Les démons fixent des bombes à retardement
Aux bras des horloges
Vous pouvez appeler ça comme vous voulez
Je ne le nierai jamais.
Adieu Angelina
Le ciel est en train de se soulever
Là où se trouve la paix, je dois y aller. 

DADDY, YOU BEEN ON MY MIND
Papa, tu es dans ma tête

C’est peut-être la couleur du soleil coupé à plat,
Qui recouvre les chemins croisés où je me trouve,
Ou peut-être est-ce le climat ou quelque chose comme ça,
Mais, papa, tu es dans ma tête. 

Je ne veux pas causer d’ennuis, je t’en prie, ne me méprise pas, 
Ne sois pas bouleversé, 
Je ne suis pas en train d’implorer ou de dire,
« Je ne peux t’oublier »,
Je ne fais pas les cent pas tête baissée mais, pourtant, 
Papa, tu es dans ma tête. 

Même si mon esprit est embrumé et que je n’ai plus les idées très claires
Peu m’importe l’endroit où tu es, cela ne me rend pas triste,
Peu m’importe même avec qui tu partiras demain,
Mais papa, tu es dans ma tête. 

Je ne te demande pas de dire des mots comme oui ou non
Comprends-moi, je ne t’exhorte pas à partir,
Je soupire pour moi-même, je ne fais pas semblant d’ignorer
Que papa, tu es dans ma tête. 

En te levant le matin, bébé, regarde-toi dans le miroir
Oh, tu sais que je ne serai pas là, tu sais que je serai loin
Je serais juste curieuse de savoir si tu peux te voir aussi clairement
Que quelqu’un qui a pensé à toi.
IT’S ALL OVER NOW, BABY BLUE
Tout est fini maintenant, baby blue

Tu dois partir maintenant, 
Prend ce qu’il te faut,
Tu crois que tout dure,
Mais les choses que tu désires garder, il te faut vite les attraper.
Là-bas, se trouve ton orphelin avec son arme
En pleurs, tel un incendie dans le soleil
Attention, les saints approchent,
Et tout est fini à présent, baby blue. 

L’autoroute, c’est pour les joueurs, 
Mieux vaut savoir raison garder.
Le peintre aux mains vides de ton quartier
Dessine des motifs bizarres sur tes draps
Le ciel, également, se replie sous toi
Et tout est fini à présent, baby blue. 

Tous tes marins, frappés de mal de mer, rament pour rentrer chez eux
Ton armée aux mains vides est rentrée chez elle
Ton amant qui a franchi ta porte
A enlevé toutes les couvertures du sol
Le tapis, aussi, bouge sous tes pieds,
Et tout est fini à présent, baby blue. 

Laisse tes tremplins derrière toi, 
Quelque chose t’appelle
Oublie les morts que tu as laissés, ils ne te suivront pas
Le vagabond qui frappe à ta porte
Porte les vêtements qui étaient les tiens
Craque une autre allumette, prend un nouveau départ, 
Et tout est fini à présent, baby blue. 

THE WILD MOUNTAIN THYME
Le thym de la montagne sauvage

Oh, voici l’été,
Les arbres bourgeonnent doucement,
Et le thym de la montagne sauvage
Pousse autour de la bruyère pourpre,
Seras-tu là ? Lassie, seras-tu là ? 

Et nous irons tous ensemble
Cueillir le thym de la montagne sauvage
Tout autour de la bruyère pourpre
Seras-tu là ? Lassie, seras-tu là ? 

Je bâtirai une tour mon amour
Près de cette fontaine cristalline
Oui, et j’étalerai sur elle
Toutes les fleurs de la montagne
Seras-tu là ? Lassie, seras-tu là ? 

Et nous irons tous ensemble
Cueillir le thym de la montagne sauvage
Tout autour de la bruyère pourpre
Seras-tu là ? Lassie, seras-tu là ? 

Si mon véritable amour ne vient pas avec moi
Alors j’en trouverai un autre
Pour cueillir le thym de la montagne sauvage
Seras-tu là ? Lassie, seras-tu là ? 

Et nous irons tous ensemble
Cueillir le thym de la montagne sauvage
Tout autour de la bruyère pourpre
Seras-tu là ? Lassie, seras-tu là ? 
RANGER’S COMMAND
Le commandant des Rangers

J’en appelle à tous les gardiens de troupeaux de cette terre,
Je vous apprendrai la loi du commandant des Rangers :
Manier un six-coups, et ne jamais s’enfuir tant qu’il vous reste des balles ! 

J’ai rencontré une jeune fille dont je ne connais pas le nom
Je lui ai demandé si elle m’accompagnerait dans cette rafle.
Elle m’a répondu qu’elle serait à mes côtés dans cette rafle froide
Et qu’elle boirait cette liqueur forte dans la coupe amère et froide.   

Nous sommes partis vers le canyon à l’automne de cette année,
Espérant y obtenir un troupeau de bœufs gras,
Et les voleurs nous sont tombés dessus à la tombée de la nuit,
Elle a surgi de son lit douillet, le combat avait commencé.

Elle a surgi de son lit douillet et, une arme dans chaque main,
S’est écrié : « venez tous, les gardiens de troupeaux, et battez-vous pour votre terre,
Venez tous, les gardiens de troupeaux, et ne fuyez pas 
Tant qu’il vous reste des balles ! ». 

 
 
<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site