Traductions2chansons.fr

Album Anoraknophobia photo album Anoraknophobia de Marillion   

Bookmark and Share
                      image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

Les titres

Fruit Of The Wild Rose   Separated Out  This Is The 21st Century 

If My Heart Were A Ball I Would Roll Uphill 

FRUIT OF THE WILD ROSE
Le fruit de la rose sauvage
 
Bonne nuit, mon amour
Je suis si seul
Et entouré
De ton doux souvenir.
Je n’arrive pas à dormir
Pour tous ces rêves
Qu’ils viennent jouer
Jusqu’à ce que l’aube vienne les dérober …
 
Le fruit de la rose sauvage
Reste accroché tandis qu’est parti l’été
 
Dans un voluptueux violet
Tandis que les jours deviennent plus froids,
Le fruit de la rose sauvage.
 
Dans un pays plus chaud,
Où la mer rejoint la terre,
Tu peux marcher avec ton bébé
L’après-midi
Peut-être qu’un effluve
Venant d’un café du coin
Peut attrister tes yeux
Et te transporter ailleurs.
 
Le fruit de la rose sauvage
Doux-amer sur la langue
Bien enflé et d’un beau violet
Tandis que la lumière peu à peu disparaît et fait flétrir
L’épineuse rose sauvage
Elle m’a donné un été mais elle est partie
Tandis que l’Angleterre affronte l’hiver.
 
Dans tes yeux, dans ta tête, dans ton âme
Plus clairement qu’une photo
Jamais le passage du temps
N’a pu nous effacer
Toi et moi
Scintillant tels des fantômes
Comme un jardin sauvage issu d’une autre vie.
 
Dans tes yeux, dans ta tête, dans ton âme
 
Tendras-tu le bras ?
Te retourneras-tu ?
Pousseras-tu un soupir inattendu ?
Où que tu dormes
Tu bouges les hanches
Tu ressens, en toi, la graine, si douce
En rêvant des vagues qui se dirigent vers l’ouest
Et d’un homme qui revient de la mer ….
Quand tu rêves,
Danse pour moi, ma rose.
 
 
SEPARATED OUT
Dissociés
 
“On ne vous a pas menti, les gars. On vous a dit que nous vivions, respirions, nous, les créatures monstrueuses. Elles vont vous faire rire, elles vont vous faire frissonner, et pourtant, à cause d’un accident de naissance, vous pourriez leur ressembler. On ne leur a pas demandé de venir au monde, mais elles sont quand même là. Leur credo, c’est une loi gravée en elles. Offensez-en une, et vous les offensez toutes ! »
 
Sentez-vous ma peau ?
Sentez-vous mes os ?
Pouvez-vous me plâtrer le dos et m’amener chez vous ?  
 
Si déplaisant à l’intérieur et à l’extérieur
Si déplaisant à l’intérieur et à l’extérieur
Si vous voulez, je peux vous en parler
Mais vous ne voulez pas savoir.
  
Mes têtes remplies d’eau
Des larmes que je n’ai jamais fait couler.
Pouvez-vous me maintenir sous la douche,
Dans le froid, dehors ?
 
Si instable à l’intérieur et à l’extérieur
Si instable à l’intérieur et à l’extérieur
Si vous voulez, je peux vous en parler
Mais vous ne voulez pas savoir.
 
Dissociés
Dissociés
Dissociés
 
Il me faut des soins médicaux
Là où ma mémoire flanche
Tout ce que je vous ai dit – y compris ceci,
Je l’ai déjà oublié.
 
Dissociée
Du flot de la vie,
La chose qui ne pouvait pas se tenir droite allongée …
Direct dans la machine !
 
Si instable à l’intérieur et à l’extérieur
J’ignore combien de temps je tiendrai
Si vous voulez, je vous achèterai un ticket
Ou vous pouvez entrer gratuitement.
 
Je suis une bête suffisamment curieuse
Pour que les gens paient pour me voir
Je suis une bête suffisamment curieuse
Pour que les gens paient pour me voir
 
“Et maintenant, les gars, si vous me suivez, vous assisterez à la plus étonnante, la plus étourdissante des monstruosités vivantes de tous les temps”.
 
Sentez-vous ma peau ?
Sentez-vous mes os ?
Pouvez-vous me plâtrer le dos et m’amener chez vous ?
Pouvez-vous embrasser mon visage ?
Dites-moi que c’est bien là,
Pouvez-vous lui donner forme ?
Prendrez-vous en soin ?
 
Je suis une bête suffisamment curieuse
Pour que les gens paient pour me voir
Je suis une bête suffisamment curieuse
Pour que les gens paient pour me voir
 
Suffisamment, suffisamment
 
Ils me montrent du doigt et rient
Ils me montrent du doigt et me rient au nez.
 
“Nous l’acceptons – l’une d’entre nous – glouglou, glouglou, nous l’acceptons – l’une d’entre nous – glouglou, glouglou”.
 
“Vous, sales, visqueux, montres ! monstres ! monstres ! sortez d’ici ! »
« Sortez ! Vous l’avez entendue ! Sortez !”.
 
THIS IS THE 21ST CENTURY
Le 21ème siècle, c’est ça
 
…Si tu pouvais seulement voir ce que j’ai vu avec tes yeux
 
Un sage par le passé a dit
Que la fleur
N’est qu’un organe sexuel.
Que la beauté est cruauté
Et évolution.
Un sage par le passé a dit
Que tout pouvait s’expliquer par les mathématiques.
Il avait nié
Son côté féminin
Mais où est la sagesse là-dedans ?
 
Je suis venu aussi vite que j’ai pu
En traversant l’air malsain
De ton voisinage,
Ton nom sur un grain de riz
Pendu autour du cou
Et une tête lourde comme du plomb.
 
C’est ça le 21ème siècle
J’ai entendu tout ce qu’ils ont dit
L’Univers démystifié
Les produits chimiques pour Dieu
 
Un sage par le passé
A écrit que l’amour n’est juste
Qu’un vieil instinct
Pour la reproduction,
Pour la sélection naturelle.
Un sage par le passé a dit
Que tout pouvait s’expliquer,
Et que tout est dans le cerveau.
 
On est couché sur un tapis de velours
Près d’un feu à foyer ouvert.
Elle me souffle de l’air sur les paupières
Et moi j’ai crié : « Que se passe-t-il ? »
Et elle m’a embrassé les cheveux
En me disant : « Ca va aller, ça va aller …. »
 
C’est ça le 21ème siècle
J’ai entendu tout ce qu’ils ont dit
L’Univers démystifié
L’astronomie l’a remplacé.
C’est ça le 21ème siècle
Tu ne peux pas t’en sortir,
Ça ne devait pas se passer comme ça
La magie n’est pas morte
Viens te coucher
Viens te coucher.
Et repose ta lourde tête mon amour … »
Et, lentement, d’en haut,
Elle a m’a montré que la réponse ne peut pas être écrite.
 
C’est ça le 21ème siècle
Un flash qui fait tout exploser et brûler
Personne ne te donnera quelque chose
Sans rien attendre en retour
Un homme se tient debout, là, dans un immeuble tout en miroirs
Et il a acheté le monde.
 
Voudrais-tu
Avoir des mômes
Qui grandissent
Dans ces vestiges ?
 
Elle a secoué la tête,
Et elle m’a dit : « tu ne vois donc pas,
Que le monde c’est toi ?
Que le monde, c’est moi ? »
 
IF MY HEART WERE A BALL I WOULD ROLL UP HILL
Si mon cœur était une balle je roulerais jusqu’au sommet de la colline
 
Es-tu déjà tombé amoureux
Es-tu déjà tombé amoureux
Es-tu déjà tombé amoureux,
As-tu déjà rêvé de tomber ?
 
Si mon cœur était une balle,
Il roulerait jusqu’au sommet de la colline.
 
Nous sommes seuls au monde
Nous devons faire ce que nous pensons être notre devoir
On nous dit ce qui est bien
Le besoin nous fait mal.
On peut percevoir le sens
On peut ressentir ce qui est bon
Et, très souvent,
Toutes ces choses ne se ressemblent pas du tout
Elles ne se ressemblent pas.
 
Si mon cœur était une balle,
Il roulerait jusqu’au sommet de la colline.
Si mon cœur était une balle,
Il roulerait jusqu’au sommet de la colline.
 
As-tu déjà rêvé de courir
Et te rendre compte que tu ne pouvais pas bouger ?
As-tu déjà rêvé de courir
De courir, apeuré
La cheville engluée,
Le monstre à tes trousses ?
Et ça t’attrape,
Les monstres t’attrapent
Ça t’attrape et tu ne peux aller nulle part
Tu ralentis sans pouvoir te réveiller
Ça t’attrape
Et tu ne vas nulle part, réveille-toi, réveille-toi !
Tu es en train de tomber.
 
Si mon cœur était une balle,
Il roulerait jusqu’au sommet de la colline.
 
As-tu déjà vu une ombre
Se projeter sur le mur de ta chambre,
Une ombre toute tordue sous la lampe de chevet,
De dix mètres de haut ?  
 
As-tu déjà rêvé de tomber
Et te rendre compte que tu ne pouvais plus bouger ?
As—tu laissé tomber,
Et te rendre compte que tu n’avais pas abandonné ?
As-tu déjà rêvé de tomber,
Es-tu déjà tombé amoureux ?
 
Difficile balle rêve amour maintenant roule
Tombe clown tache vérité espace-temps
Course donne noir blanc un tout
Eglise état Dieu vite pendant que je pleurais
Rire se cacher ressentir sans nuages volonté
Gagner douce graine toi moi
 
Difficile balle rêve amour maintenant roule
Tombe clown tache vérité espace-temps
Ne fais jamais ça, ne fais jamais ça
Donner noir blanc un tout sauvage
Eglise état maintenant roule
Tombe clown tache vérité espace-temps
Course fruit
DONNER
Ne fais jamais ça
Si mon cœur était une balle,
Il roulerait jusqu’au sommet de la colline.
Un tout malsain sauvage doux cœur
Rose sauvage.
Es-tu déjà tombé amoureux ?
 
 
Page suivante   >
 
 



Créer un site
Créer un site