Traductions2chansons.fr
Album The Beekeeper

Bookmark and Share    



 
image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com
Les titres
 
 
 
 
PARASOL
Parasol
 
Quand je viendrai à bout, à bout de cette chose
Quand je viendrai à bout de cette chose
Quand je viendrai à bout, à bout de cette chose,
Pour moi, le monde changera
Je n'ai pas bougé depuis cet appel
Depuis cet appel, je n'ai pas bougé
Je scrute le mur, sachant, d'un autre côté,
Que c'est la tempête qui m'attend.
 
La Femme Assise Au parasol (1) est peut-être la seule que tu ne peux trahir
Si je suis cette Femme Assise Au parasol
Je serai en sécurité dans mon cadre.
 
Je n'ai nul besoin d'une vue sur la mer
D'une vue sur la mer, je n'en ai pas besoin.
J'ai mes petits plaisirs
Et ce mur en fait partie
Quand je viendrai à bout de, à bout de cette chose
Quand je viendrai à bout de cette chose
Quand je viendrai à bout de ce coup de fouet de soie
Sur la broderie de laine.
 
La Femme Assise Au parasol est peut-être la seule que tu ne peux trahir
Si je suis cette Femme Assise Au parasol
Je serai en sécurité dans mon cadre
Je serai en sécurité dans mon cadre
Chez toi, dans ton cadre
 
(1) Tableau de Claude Monet
 
 
SWEET THE STING
Douce est la piqûre
 
En se pavanant dans la pièce,
Avec son chapeau de gendarme
Me défiant avec beaucoup d'assurance
Il m'a dit : « on m'a dit que tu jouais comme j'aime entendre jouer ».
J'ai répondu : « Je sais jouer, de la façon qui te plaira.
Mais, d'abord, je veux savoir.
Chéri, je veux savoir si
Douce, douce, douce est la piqûre
Est-il vrai que cette infusion 
Peut guérir là où d'autres ont échoué ?
Si c'est le cas alors quelqu'un va subitement me guérir
« Car je m'approche de plus en plus de la queue de ce scorpion ».
Il m'a dit : « J'ai déposé mes armes avec mon pistolet chargé à bloc,
Un homme traqué à ma racine
Ce sera la fin ou le commencement dans ton jus de cinabre ?
 
Ta piqûre est-elle douce, douce, douce ?
Est-il vrai que cette infusion 
Peut guérir là où d'autres ont échoué ?
Si c'est le cas alors quelqu'un va subitement me guérir
« Car je m'approche de plus en plus de la queue de ce scorpion ».
Amour, laisse-moi respirer, t'inhaler
Tu as semé la confusion
Jusqu'à ce que tu arrives, tu arrives – l'union
 
 
THE POWER OF ORANGE KNICKERS
Le pouvoir des culottes orange
 
Le pouvoir des culottes orange
Le pouvoir des culottes orange
Le pouvoir des culottes orange
Sous mon jupon, le pouvoir d'écouter
Ce que tu n'as pas envie que je sache.
Peut-on me dire à présent qui est cette terroriste ?
Ces filles qui sourient aimablement et qui ensuite
Mettent ta vie en morceaux ?
Peut-on me le dire à présent ?
Suis-je la seule avec cette ...
Cette petite pilule dans la main
Et ce baiser secret
Suis-je la seule dans ce cas ?
 
C'est source de complications
Lorsque tu deviens un tournant
Pour leur tout dernier verre
Dans leur période de transition.
Peut-on me dire à présent qui est cette terroriste ?
Cette petite pilule dans ma main
Qui égaie le chagrin ?
Peut-on m'indiquer à présent
Un moyen de m'en sortir ?
Cette pipe sacrée de pierre rouge
Pourrait m'envoyer à mille lieux de ce baiser
Suis-je la seule dans ce cas ?
Honte, honte, il est temps que tu me quittes à présent
Honte, honte, tu t'es bien amusée
Honte, honte à toi pour m'avoir laissé croire que je serais la seule et unique
Peut-on me dire à présent qui est cette terroriste
Cette petite pilule dans ma main
Ou ce baiser secret
Je suis seule dans ce baiser
Suis-je seule dans ce baiser ?
 
 
JAMAICA INN
L'auberge de la Jamaïque
 
Peux-tu rapiécer mes jeans Peggy Ann ?
Juste un point de couture pour réparer le trou qu'il a déchiré
Si c'est possible.
Peut-être aussi que c'est dans mes habitudes
Il dit qu'elle lui fait penser à moi
La première fois que nous nous sommes rencontrés
Dans les tous premiers jours...
La plus sexy des choses, c'est la confiance.
Je me réveille pour découvrir que les pirates
Sont venus se ligoter le long de vos côtes
Comment aurais-je pu savoir que les pirates s'étaient intercalés ?
Rebecca se trouve sous vos firmaments
J'ai rendu grâce à l'Auberge de la Jamaïque
A l'Auberge de la Jamaïque.
Avec les tempêtes, mon petit bateau a été propulsé
Comment aurais-je pu savoir que tu me l'enverrais,
Une lanterne à la main, pour me ramener.
« Confirmez-vous qu'il s'agit bien d'un ami ? »
Avec une grimace, le capitaine répondit :
« Ce sont des falaises droit devant, si je ne m'abuse ».
 
 
BARONS OF SUBURBIA
Les barons de Suburbia
 
Les Barons de Suburbia prennent un autre bout de mes bonnes grâces
Je suis dans mon combat, tu es dans le tien
Nous battons-nous pour la paix, tandis qu'ils nous enlèvent un autre morceau de nous ?
Mais, bébé, je laisserais ta noirceur m'envahir
Tu pourrais peut-être transformer cette lumière blanche en marine, avant de partir
C'était un très léger mauvais calcul, que mes amis, mes amis
Attendent de l'autre côté du pont.
De l'autre côté de cette taupinière de montagne
Cette potion, c'est du poison maintenant.
Ils sont de l'autre côté du bien
Nous sommes de l'autre côté de son minuit.
Quand on a tout dit et tout fait, nous en donnerons un morceau
A un végétarien carnivore ;
Barons de Surburbia, je vous ai entendu prier avant de la dévorer
Du coup, bébé, laisseras-tu ma noirceur t'envahir ?
Tu as toujours bien apprécié ton hostie bien tendre au milieu, avant de partir.
 
C'était un très léger mauvais calcul, que mes amis, mes amis
Attendent de l'autre côté du pont
De l'autre côté de cette taupinière de montagne.
Cette potion, c'est du poison maintenant
Ils sont de l'autre côté du bien
Nous sommes de l'autre côté de son minuit.
 
J'élabore une potion, pour combattre ton poison
Elle prend corps, elle prend corps, les garçons
Je vous l'ai dit : elle prend corps
 
 
SLEEPS WITH BUTTERFLIES
Dort avec les papillons
 
Des avions t'emportent à nouveau
Survoles-tu l'endroit où on vit ?
Je lève les yeux, une lumière aveuglante.
Regrettes-tu notre dernière nuit ?
Moi non, mais j'aime bien les rivières qui se jettent.
C'est pourquoi j'ai plongé dedans.
Est-ce un problème pour toi, l'acrobate ?
Je ne te pousserai pas sauf si tu as un filet
Tu dis que tu sais que je te retrouverai
Ou, si tu as besoin de temps, peu m'importe
Je ne m'accroche pas à la queue de ton cerf-volant.
Je ne suis pas comme ces filles que tu as connues
Mais je crois qu'il vaut mieux que je rentre à la maison
Pour, d'un baiser, faire disparaître la nuit.
 
Cette fille ne dort qu'avec les papillons, avec les papillons
Alors vas-y, envole-toi mon garçon.
 
Les ballons ont belle allure depuis le sol
Mais j'ai peur, avec toutes ces épingles et aiguilles alentour.
Nous pourrions tomber et trébucher sur le carrousel,
Il pourrait nous emmener n'importe où.
 
Je ne suis pas comme ces filles que tu as connues
Mais je crois qu'il vaut mieux que je rentre à la maison
Pour, d'un baiser, faire disparaître la nuit.
 
Cette fille ne dort qu'avec les papillons, avec les papillons
Avec les papillons,
Alors vas-y, envole-toi mon garçon.
 
 
GENERAL JOY
Général Joy (1)
 
Général Joy, je sais, je sais
Que tu m’emmèneras là-bas,
Là où tes hommes (2) ont été abandonnés
Général Joy, on dirait que tu as besoin
D'une fille soldat.
Oui, « ils » ont la Liberté
Bâillonnée par bateau, par tram,
Par autobus.
Est-ce le destin qui nous protège des faucons
Qui ont dérobé l'oiseau dans le ciel ?
Et je sais que tu aimeras toujours le Chagrin,
Est-ce pour cette raison que tu as donné sa robe à la Joie ?
Car elle va bien à ses yeux lorsqu'elle pleure.
 
Général Joy, on dirait que tu n'aimes pas ta Jeune Épouse
Et tes amis en général,
Mais elle n'est pas l'amour de ta vie,
Te teindre les cheveux, les permanenter, ou changer de coiffure
Ou ta femme, voici les possibilités,
Et il est temps que tu te décides.
 
Général Joy, je sais, je sais
Que tu m’emmèneras là-bas
Mais tu auras besoin de puiser de la force
Général Joy, on dirait que tu as besoin
D'une fille soldat,
Et d'une coalition pleine de bonne volonté
par bateau, par tram, par autobus
Est-ce que les faucons qui nous protègent
Des Hommes qui ont à présent assumé leur nom ?
 
  1. Littéralement = liesse générale
  2. Littéralement = tes garçons
 
 
MOTHER REVOLUTION
La révolution des mères
 
J'ai de la chance,
J'ai deviné le genre d'homme
Que tu deviendrais.
A présent j'espère que je me suis trompée
Et qu'après je pourrais me rappeler de respirer.
Et tout au long de la tour de guet (1)
Les chevaux de nuit et les cauchemars
Se préparent à l'issue,
A l'ère étrange qui s'abat sur nous
Mais tu ne t'attendais pas à une autre
Révolution, révolution des mères.
Tu aurais pu m'avoir, tu aurais pu m'avoir,
Tu aurais pu m'avoir, là, juste à côté de toi,
Tu aurais pu m'avoir, mec, tu aurais pu m'avoir,
Oui, tu aurais pu m'avoir, là, juste à côté de toi.
 
Une épouse sur prêt dans un café de Old Paso
Puis je me rends au Seven Gates et au Bass Bonanza, chez ma sœur
Et tout au long de sa tour de guet (1)
Les chevaux de nuit et les cauchemars
Se préparent à l'issue,
A l'ère étrange qui s'abat sur nous
Mais tu ne t'attendais pas à une autre
Révolution, révolution des mères.
 
Mais tu ne t'attendais pas à une autre
Révolution, révolution des mères
 
 
(1) All Along the Watchtower = allusion à la chanson de Bob Dylan ?
 
 
RIBBONS UNDONE
Des rubans défaits
 
C'est une petite fille éclose d'un coquillage et qui court vers le printemps
Son heure est venue, son heure est venue.
Regarde la courir, ses rubans défaits.
C'est une rose dans un manteau de lis.
Elle peut y cacher ses charmes
C'est son droit.
Aura-t-elle le temps de pourchasser le soleil ?
Ses rubans défaits, elle court tel un feu qui cueille des marguerites
Elle se pose, pure étincelle de lumière, devant les fleurs bleues d'Alice
Tu suis son rire
Et ensuite, elle te surprendra, les bras chargés de lavande.
Oui, mon petit poney grandit vite
Elle me corrige et me dit : « tu veux dire un pur-sang »
D'un seul regard, elle exprime le combat mené à l'école
Elle rentre à la maison et dit en pleurant :
« Je ne veux pas grandir, maman,
Du moins, pas ce soir ».
 
Tu es une petite fille éclose d'un coquillage et qui court vers le printemps
La main à portée de l'été.
Le moment pour toi est venu, le moment pour toi est venu,
Alors cours, les rubans défaits
Le moment pour toi est venu, mon ange
Le moment pour toi est venu, le moment pour toi est venu,
Alors cours, les rubans défaits
Cours, cours, ma chérie, les rubans défaits.
 
 
 
CARS AND GUITARS
Des voitures et des guitares
 
Si je cale, mec,
Fais-moi redémarrer.
En resoudant mes câbles.
Tu sais que cette boîte
Quand elle change de vitesse,
Est capable de faire briller mes jantes.
Quoique tu fasses, tu auras toujours tort
Je peux t'assurer que c'est trop tard, mec
J'ai même façonné ce corps pour que tu puisses y entrer
Pourtant la pluie ne peut pas brouiller les pensées
Qui se bousculent, bousculent en rythme.
 
Car ce n'était jamais les voitures et les guitares qui se mettaient entre nous
Et pourtant je me dis « et si je continuais de rouler, continuais de rouler? »
« Ouais, cette voiture (1) a de la gueule ! » (2), tu l'as dit fièrement
Parfois je la regarde tourner au ralenti tandis que tu essaies de la régler
Moi et mon silencieux, toi et ta pince crocodile.
Moi et mes avocats (3), tous spécialement arrangés pour la route (4)
Qui glissent dans un tête-à-queue
Tu dis que « tu me manques »
Tu t'arrêtes à mon stand
Tu sais que tu vas en commander quelques-uns, mec.
 
Car ce n'était jamais les voitures et les guitares qui se mettaient entre nous
Et pourtant je me dis « et si je continuais de rouler, continuais de rouler? »
 
Si je cale, mec,
Fais-moi redémarrer.
En resoudant mes câbles
Tu sais que cette boîte
Quand elle change de vitesse,
Est capable de faire briller mes jantes.
 
 
  1. Whip = dans le sens, ici, de « voiture », couramment utilisé en langage parlé
  2. has skirt. Skirt dans le sens ici de « belle nana ».
  3. Fruits
  4. Littéralement = pour le voyage
 
 
WITNESS
Témoin
 
Je pensais avoir un témoin de ce crime
Je pensais avoir un témoin
Je pensais que nous étions du même côté
Du Devenir …
Puis les juges ont appelé un témoin
Allez…..
Alors quand as-tu vraiment débuté
Ta quête effrénée pour la poudre blanche ?
Cette chose exotique que les cellules divisent
En arrêtant le temps.
Dans ta fournaise,
Puis tu as bu à ma tendresse
Mon feldspath et mon mica
Puis tu croyais que tu posséderais
Mon temple d'or.
 
Je dois me lever dans la nuit
Décoller du sol.
Je sais à présent que c'est fini
J'ai eu une vie avant que tu ne me laisses
Brûler dans ton émotion au goût de pétrole
Ton émotion au goût de pétrole
En en voulant davantage
 
Je pensais que j'aurais un témoin
Allez.....
 
Je pensais t'avoir entendu murmurer un meurtre
Je pensais que ce bouillon de sorcières était bien plus
Qu'à l'épreuve des balles.
Mais les mots sont comme des armes
Quand tu tires sur la lune.
Parce-que tout le monde chuchote viens.....
Y-a-t-il quelqu'un ?
Pourquoi se poser la question ?
Je suis de l'autre côté de la porte
Y-a-t-il une issue ?
Y-a-t-il une porte de sortie ?
 
Je pensais que j'aurais un témoin
Tu pensais que tu étais toi.
Je pensais que j'étais un témoin
Vers qui tu pouvais te tourner
Et non livrer à la police
Je pensais que j'aurais un témoin
De ce crime
Je pensais avoir un témoin
Allez.........
 
 
 
ORIGINAL SINSUALITY
Le monde du péché originel (1)
 
Au commencement, il y avait un jardin
Avant la chute, avant la genèse.
Là-bas, il y avait un arbre,
Un arbre de la connaissance
Sophia insisterait pour savoir ...
 
Si on doit goûter à ce péché originel ?
Non, je ne le pense pas.
Le monde du péché originel, le péché originel ?
Non, ce doit être le monde du péché originel
Le péché originel ?
Non, je ne le pense pas.
L'e monde du péché original.
 
Yaldaboath Saklas je t'appelle
Samuel, tu n'es pas seul
J'ai dit « tu n'es pas seul dans ta noirceur
Tu n'es pas seul, bébé
Tu n'es pas seul ».
 
 
  1. Sinsuality : jeu de mots entre sin qui signifie péché et sensuality, la sensualité.
 
 
 
IRELAND
L'irlande
 
Au volant de ma Saab,
En route pour l'Irlande
Ca faisait longtemps, ça faisait longtemps,
En voiture, avec mes amis,
En route pour l'Irlande,
Ca faisait longtemps, ça faisait longtemps...
 
Quand j'étais dans le désert et qu'un cowboy
A essayé de m'attraper au lasso
Il m'a dit : « tu es rouge et faite d'argile,
Un vrai portrait de vierge »,
Je l'ai laissé me réveiller
Mais j'ai décidé de ne pas rester.
 
Puis, à New-York, je me suis brouillée avec un dragon
Au style costard-cravate, mais, aussi furieusement,
Je me suis souvenue de Macha qui courait plus vite que les chevaux,
Puis d'une rencontre à la voix qui me caressait.
N'était-ce pas toi qui te tenais à distance d'une nonne pervertie,
Qui t'apprenait le nom des montagnes sur la lune ?
Et ensuite, un jésuite a réussit à forger ton âme
Tandis que je priais à genoux.
 
 
THE BEEKEEPER
L'apiculteur
 
Quand des cheveux de lin soufflent dans la brise,
Il est temps pour les oies d'aller vers le sud.
J'ai amené mes graines de moutarde
Je ne peux accepter qu'on me l'enlève.
« Sais-tu qui je suis ? », me demandait-t-elle,
« Je suis celle qui te tape sur l'épaule quand ton heure est venue ».
N'ai pas peur, je te promets qu'elle se réveillera
Demain, quelque part, demain, quelque part.
 
Enroule-toi autour de l'arbre de la vie
Et de la danse de l'infinité de la ruche.
 
Porte ce message à Michael,
Je me démêlerai de mes chaînes,
Entre le groupe de tap danse et celui de ta ballerine
Je suis venue pour l'apiculteur
Je sais que tu veux, que tu veux ma Reine
Tout sauf ça, peux-tu m'utiliser moi plutôt ?
 
Dans ta blouse, avec ton masque à oxygène,
Sous surveillance cardiaque,
Comme si tu avais toujours besoin de quelqu'un,
Il faut que je vois l'apiculteur
Il faut que je vois si elle pourra la maintenir en vie
 
J'appelle les urgences (1)
J'ai amené mes graines de moutarde
Je passe peut-être tout près de toi,
Peut-être tout près de toi,
Je passe tout près de toi, au cours de mon périple,
Au cours de mon périple,
Je passe tout près de toi,
Mais ne t'y trompe pas,
Un jour, c'est pour toi que je viendrai ..
Il faut que je vois l'apiculteur
Il faut que je vois l'apiculteur
 
  1. Engine 49 : modèle de véhicule de secours aux personnes
 
 
MARTHA'S FOOLISH GINGER (1)
 
Descend l'allée du souvenir avec moi
En chemin, (nous allons passer) devant un stand de pastèques
En pensant que je trouverai tout ce qu'il me faut chez Martha's Foolish Ginger (2)
Tu étais en retard
Comment pourrais-je oublier tes paroles, 
Le moment où tu m'as dis
Que tu n'avais pas prévu que l'amour domine ta vie ?
Si les lumières de ce port s'étaient trouvées à 500 mètres à l'intérieur
Qui sait ce que j'aurais pu faire, 
A travers les falaises, par-delà la baie ?
Je venais de tribord, j'ai vu bloquer mes visions et mes passions
Elles me maintiennent en vie.
Une voix familière :
« Salut ! Surprise. Je te cherchais ».
Je ne pouvais pas parler.
Mes mains à portée du Martha's Foolish Ginger
 
Nous avons parlé jusqu'au clair de lune
De ce que vaut la vie sans l'amour : pas grand-chose.
Puis j'ai fredonné cette chanson : « les souvenirs que nous conservons toujours »
Et toi, tu as répliqué : « pour en faire notre lit qui brûle ... »
Amour, ne te méprends pas,
On n'était pas vraiment en sécurité
Chez Martha's Foolish Ginger
 
 
 
  1. Nom de l'étal de Martha. Littéralement : au gingembre idiot de chez Martha.
  2. Littéralement : au gingembre stupide de Martha
 
 
HOOCHIE WOMAN
Pouffiasse
 
Pouffiasse, pouffiasse,
Pouffiasse, pouffiasse,
Je ne pensais pas que ma tête était dans le livre
Ses mains étaient partout sur elle
J'ai vu son visage.
J'ai renversé mon café
Il me trompe avec une pouffiasse
Ooh, ooh, ooh,
Tu peux la garder, ta pouffiasse,
Ooh, ooh, ooh,
Tu peux garder la maison
Ooh, ooh, ooh,
Et les comptes en banque
Car, mec, c'est moi qui ramène le bacon à la maison.
Je suis partie travailler,
Et les filles du bureau brûlaient toutes leur poésie
Ce n'était pas bien, mais, dans le voisinage,
Maintenant, il n'y a que des pouffiasses.
Il m'a interpellé et m'a dit : « elle a des besoins »
Moi, j'ai répondu : « tu les trouveras au quatrième étage de chez Barney »
Il m'a dit : « j'ai besoin d'un prêt »
Moi, j'ai répondu : « pas de problèmes.
Mais il ne vaut mieux pas que tu le dises à ta pouffiasse ».
 
 
GOODBYE PISCES
Au revoir, les poissons
 
J'ignore, j'ignore pourquoi, dans vos vies de garçons,
Vous devenez tels des taureaux, tels des taureaux,
Dans un magasin de porcelaine.
Qui cassent tout en mille morceaux
Vous revoilà, vous revoilà, à casser,
Casser de la porcelaine.
C'est tout ce que je suis,
Juste une poupée à laquelle tu t'étais habitué ?
Nous l'avons, nous l'avons déjà fait,
Tandis que mars déambulait lentement vers sa porte
Je ne dis pas qu'il est temps de dire au revoir aux poissons
Au revoir aux poissons.
 
Je pleurais, et lavais mes larmes qui se transformaient
En glace de diamant, en glace
Et s'il pouvait geler, mon cœur ne dériverait pas
Nous revoici, nous revoici …
 
Alors comment, comment vais-je retourner à l'étalage
En souriant, en souriant au client
Et en disant « le propriétaire vend » ?
Me revoici, me revoici
Brisant, brisant de la porcelaine.
C'est tout ce que je suis,
Une poupée à laquelle tu t'étais habitué ?
Nous l'avons, nous l'avons déjà fait.
Tandis que mars déambulait lentement vers sa porte
Je ne dis pas qu'il est temps de dire au revoir aux poissons
Au revoir aux poissons.
 
Au revoir, mes poissons.
 
 
MARYS OF THE SEA
Les Saintes-Maries de la Mer
 
Eh, je ne te suis pas,
Eh, pas le peine de me repousser,
Je sais que c'est ton jour sous le soleil
La dernière fois, j'ai vérifié qu'il venait
Pour allumer la lumière pour tout le monde.
« Relax, amour », disait-il avant de s'en aller
« Enlève tes mains de tes yeux,
D'où je me trouve, tu es dans mon ciel ».
Tu dois partir, tu dois t'enfuir
Ou ils vont te chasser, toi et tes graines en gestation
Y-a-t-il un endroit sûr dans toute la Gaulle ?
 
Les Saintes-Marie-de-la-Mer
Tu feras la ronde
Les Saintes-Marie-de-la-Mer
La mariée perdue sanglote
Les Saintes-Marie-de-la-Mer
Nous ferons ta ronde
 
Eh, il existe un nouveau Jérusalem
Eh, tu construis sur un rocher qui est sur le sable.
Pour l'instant, tu as détourné le Fils
La dernière fois, j'ai vérifié qu'il venait
Pour allumer la lumière pour tout le monde.
J'entends une voix et ça fait :
« Le rouge de la rose rouge lui est propre et
C'est quelque chose que nul ne peut diviser ».
Alors, St Germain, entend la prière de cette supplique
Pour deux Scarlett, Madonne Noire.
 
Eh, je ne te suis pas,
Eh, pas le peine de me repousser,
Je sais que c'est ton jour sous le soleil
Je sais que c'est ton jour sous le soleil
 
Eh, je ne te suis pas,
Eh, pas le peine de me repousser,
Je sais que c'est ton jour sous le soleil
D'allumer la lumière pour tout le monde.
 
 
TOAST
Un toast
 
Je pensais qu'on était à Pâques
Par la façon dont la lumière s'est levée,
S'est levée ce matin-là.
Tu étais récemment dans mon esprit,
Tu m'as montré la corde,
Les cordes pour escalader les montagnes
Et pour m'extirper d'un raz-de-marée,
D'un raz-de-marée.
 
Je pensais que c'était l'époque de la moisson
Tu as toujours aimé l'odeur du bois brûlé.
Elle, avec ses cheveux de miel,
A Dalhousie Castle, c'est là qu'elle te retrouverait.
Dans le jaune d'or de l'hiver
Les flammes que tu as attisées
Oui, que tu a pu attiser.
 
Je lève mon verre
Je porte un toast
Un toast en ton honneur
Je t'entends rire
Et m'implorer de ne pas danser
Car à ta droite, tout près, se tient
Monsieur Bojangles.
En portant un toast, il me dit
Qu'il est temps de lever notre verre
De porter un toast
Un toast en ton honneur
Je t'entends rire
Et m'implorer de ne pas danser
Car à ta droite, tout près, se tient
Monsieur Bojangles.
 
En portant un toast, il me dit
Qu'il est temps de te laisser partir
De te laisser partir
De te laisser partir
 
Je pensais te revoir
Tu disais « peut-être »
Peut-être dans une grotte,
Dans une cathédrale,
Quelque part à Barcelone.
 
 
GARLANDS
Des guirlandes
 
« The Winged Painter (1)
Se trouve dans les beaux quartiers »
J'ai demandé : « viendras-tu avec moi... » ?
Washington Square
J'y cours pour te retrouver à Noon,
Oh, le midi Nocturne …
Isabella, se rendant là-bas, m'arrête
(je dis) Je ne peux pas rester aujourd’hui
Je suis dans un avion Towards Another Light (2)
Rest. Youth (3)
Washington Square, je te retrouve là-bas, puis on y va.
Il est en route à présent, il est en route.
De là, il parcourt Greeting Card et Chloe's Kiss,
The Wolf Pit, The Wine Harvest, et Phileda's Lesson (4)
Nous ne sommes pas sa possession,
Dans Winter, Trampled Flowers dans Winter Lovers,
Circus, ces Guirlandes.
The Blue Pirouette, The Marriage,
The Mimosas, Black Sun Over Paris ...(5)
Ces Guirlandes.
The Little Swallow, St Paul from the window.
From the ½ open Window. Eve Incurs God's Displeasure.
Passion. Odysseus and Penelope. Ulysses and Penelope.
The Festival. In Hell. In Winter. The Winged Painter.
The Winged Painter. (6)
Washington Square
Allons voir un Day In May (7)
From The Winged Painter (8)
 
 
Tous les caractères en italique correspondent à des intitulés de toiles de Chagall
 
  1. Le peintre ailé
  2. Midi. Nocturne. vers une lumière nouvelle
  3. Le repos. La jeunesse.
  4. La carte de vœux. Le baiser de Chloe. La fosse au Loup, les Vendanges, La leçon de Phileda.
  5. L'hiver. Fleurs piétinées. Amants de l'Hiver. Le Cirque.
    La Pirouette Bleue. Le Mariage. Les Mimosas. Soleil Noir sur Paris
  6. La Petite Hirondelle. St Paul à la Fenêtre. Fenêtre à Moitié Ouverte.
    Eve encourt la colère de Dieu. La Passion. Odysée et Pénélope. Ulysse et Pénélope.
    Le Festival. En Enfer. En Hiver. Le Peintre ailé.
  7. Un Jour en Mai. Le Peintre Ailé
 

Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site