Traductions2chansons.fr
Album Kiss Me Kiss Me Kiss Me


Bookmark and Share 



 
 
image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

 
Les titres
 
 
 
 
THE KISS
Le baiser
 
Embrasse-moi, embrasse-moi, embrasse-moi !
Ta langue ressemble à du poison,
Elle est tellement repliée qu'elle emplit ma bouche.
 
Aime-moi, aime-moi, aime-moi !
Tu me cloues au sol
Et tu fais sortir mes entrailles.
 
Casse-toi, casse-toi, casse-toi !
Fais sortir ta putain de voix de ma tête !
 
Je n'ai jamais voulu ça
Je n'ai jamais rien voulu de tout ça
J'aimerais que tu sois morte
J'aimerais que tu sois morte.
 
Je n'ai jamais rien voulu de tout ça
J'aimerais que tu sois morte
Morte, morte, morte.
 
 
CATCH
La rattraper
 
Oui, je sais à qui tu me fais penser
A une fille que je crois avoir connu
Oui, je l'ai vue quand les jours se sont rafraîchis
Ces fameux jours où on aurait dit qu'il neigeait.
 
Tu sais, je crois même qu'elle avait le même regard que toi
Elle avait l'habitude de rester là, le regard fixe
Et elle levait les yeux vers le ciel
Et faisait comme si je n'étais pas là.
 
Et elle tombait souvent
Cette fille, elle tombait toujours
Encore et encore.
Et, quelquefois, j'essayais de la rattraper
Mais son nom, je n'ai jamais pu le capter.
Et parfois, on passait la nuit
A se rouler par terre
Et je me souviens que même si c'était doux sur le moment,
Je me réveillais toujours endolori...
 
Tu sais, je crois même qu'elle souriait comme toi
Elle restait toujours là, et elle souriait
Et ses yeux étaient perdus dans le vague,
Et elle restait ainsi pendant un bon moment.
 
Et je me souviens qu'elle tombait souvent
Cette fille, elle tombait toujours
Encore et encore
Et, quelquefois, j'essayais de la rattraper
Mais son nom, je n'ai jamais pu le capter.
 
Oui, parfois j'essayais même de la rattraper,
Mais son nom, je n'ai jamais pu le capter.
 
 
 
TORTURE
Torture
 
Je suis dans la pièce sans lumière
La pièce sans fenêtre
Je suis là pour encore une nuit de trahison
Une autre nuit en ta compagnie.
C'est une torture de bouger mes mains,
Mieux, d'essayer de bouger
Et ma peau tire tellement qu'elle hurle
Et elle hurle et elle hurle
Et elle tire encore un peu.
 
Accroché ainsi
Tel une chauve-souris,
Accroché ainsi
Accroché à ton dos
Sans défense, à nouveau.
 
J'ai le dos entaillé et brisé
Il est en mille morceaux et tout raide
Mon corps est béant
Je ne le supporte plus.
C'est une torture de bouger mes mains,
Mieux, d'essayer de bouger
Et ma peau tire tellement qu'elle hurle
Et elle hurle et elle hurle
Et elle tire encore un peu.
 
Accroché ainsi
Tel une chauve-souris,
Accroché ainsi
Accroché à ton dos
Oh, c'est une torture
Et j'y suis presque
C'est une torture
Mais j'y suis presque.
 
C'est une torture
Mais j'y suis presque.
C'est une torture
Mais j'y suis presque.
 
 
IF ONLY TONIGHT WE COULD SLEEP
Si seulement cette nuit nous pouvions dormir
 
Si seulement cette nuit nous pouvions dormir
Dans un lit fait de fleurs.
Si seulement cette nuit nous pouvions tomber
Dans un sortilège immortel.
Si seulement cette nuit nous pouvions nous couler
Dans une eau noire et profonde
Et respirer, respirer ...
 
Alors un ange viendrait,
Avec des yeux brûlants comme les étoiles
Et nous ensevelirait
Dans ses bras de velours.
 
Et la pluie pleurerait
Tandis que nos visages s'esquiveraient
Et la pluie pleurerait.
 
Ne le/la laisse pas se terminer ...
 
 
 
WHY CAN'T I BE YOU ?
Pourquoi ne puis-je pas être toi ?
 
Tu es si belle que je ferais n'importe quoi !
Je t'embrasserai des pieds
Au sommet de la tête !
Tu es si parfaite !
Tu te portes comme un charme !
Tu me redonnes,
Tu me redonnes l'envie de manger.
 
Tout ce que tu fais est irrésistible,
Tout ce que tu fais est tout simplement digne de baisers
Pourquoi ne puis-je pas être toi ?
 
Je tournerai en rond
Jusqu'à en perdre haleine
Je te dévorerai tout cru
Ou je t'étreindrai jusqu'à la mort
Tu es si formidable !
Trop bonne pour être vraie !
Tu me redonnes,
Tu me redonnes l'envie de manger.
 
Tout ce que tu fais est simplement délicat
Tout ce que tu fais est plutôt angélique
Pourquoi ne puis-je pas être toi ?
 
Quand tu es dans les parages, tu me fais tourner la tête,
Tu mets le monde à l'envers
Je suis frappé, je suis tapé, je suis accroché, je suis cuisiné
Je suis collé comme de la colle !
Tu me redonnes,
Tu me redonnes l'envie de manger.
 
Tout ce que tu fais est simplement un rêve
Tout ce que tu fais est assez délicieux
Pourquoi ne puis-je pas être toi ?
Pourquoi ne puis-je pas être toi ?
Pourquoi ne puis-je pas être toi ?
 
Tu es tout simplement élégante !
 
 
 
THE SNAKEPIT
La fosse aux serpents
 
Oui, nous sommes à 1 kilomètre sous terre
Et je suis en train de penser que c'est Nöel
Et je t'embrasse fort.
Comme j'ai des affaires importantes,
Et personne ne sait,
Et personne ne nous voit,
Parce-qu'ils boivent leurs propres non-sens
Et je me tords,
Et je me tords,
Et je me tords dans la fosse aux serpents.
 
Oui, je fais une sortie en voiture
Et c'est plein de filles stupides
Et j'ai oublié comment parler
Et je ne souviens même plus d'un seul mot
Et j'ai l'impression que mes yeux vont éclater
Ils sont fendus comme des prunes
Et je me tords,
Et je me tords,
Et je me tords dans la fosse aux serpents.
 
 
HOW BEAUTIFUL YOU ARE
Comme tu es belle
 
Tu veux savoir pourquoi je te déteste ?
Bon, je vais essayer de te l'expliquer …
 
Tu te souviens de cette journée à Paris
Où nous nous promenions sous la pluie
En nous promettant de toujours penser l'un comme l'autre
Et où nous rêvions que nos âmes
Ne fassent qu'une.
 
 
Et où, à la tombée de la nuit, nous nous sommes arrêtés
Et avons passé la nuit
A l'extérieur d'un immeuble rutilant
De verre rutilant et de lumière ardente ...
 
 
Et, sur la route en face de nous,
Se tenait un homme vêtu de gris,
Qui tenait un enfant sur son dos,
Et un petit garçon par la main.
Tous trois étaient vêtus de haillons
Et étaient plus maigres que l'air,
Et leurs six yeux te regardaient fixement.
 
Le regard du père disait : « Belle,
Comme vous êtes belle ! » !
Le regard du garçon disait
« Comme elle est belle !
Elle brille comme une étoile ! ».
Les yeux de l'enfant ne laissaient échapper aucun murmure,
Si ce n'est une joie muette et totale
Et emplissait mon cœur de honte pour nous,
De ce que nous étions.
 
Je me suis tourné vers toi,
Pour lire mes pensées sur ton visage,
Et j'ai plongé si loin dans tes yeux,
Si beaux et si étranges.
Puis tu t'es mise à parler
Et tu m'as fait comprendre que c'est un rêve
« Je déteste ces gens qui fixent comme ça,
Eloigne-les de moi ! ».
 
Le regard du père disait : « Belle,
Comme vous êtes belle ! » !
Le regard du garçon disait
« Comme elle est belle !
Elle brille comme une étoile ! ».
Les yeux de l'enfant ne laissaient échapper aucun murmure,
Si ce n'est une joie muette et totale
Et distillait mon cœur de tristesse
Et de ce que nous étions....
 
Et c'est pour ça que je te déteste,
Et je comprends
Que personne jamais ne connaît ou aime vraiment l'autre
Ou aime vraiment l'autre.
 
 
 
HEY YOU !!
Eh, toi !!
 
Eh, toi !
Oui, toi …
Oui, toi, qui ressemble à Noël …
Viens par ici et embrasse-moi,
Embrasse-moi !!
 
Eh, toi !
Oui, toi …
Oui, toi qui a l'air en plein délire …
Viens par ici et embrasse-moi,
Embrasse-moi !!
 
 
JUST LIKE HEAVEN
Comme le paradis
 
« Montre-moi comment tu fais ce truc,
Celui qui me fait hurler », disait-elle.
« Celui qui me fait rire », disait-elle.
Puis elle mettait ses bras autour de mon cou
« Montre-moi comment tu t'y prends et je te promets,
Je te promets de m'enfuir avec toi
Je m'enfuirai avec toi ».
En tournoyant, au bord du vertige (1)
J'embrassais son visage et j'embrassais sa tête
Et rêvais de toutes les différentes façons dont je disposais
Pour la faire étinceler
« Pourquoi es-tu si lointain ? », disait-elle
« Pourquoi ne veux-tu pas voir que je suis amoureuse de toi ?
Que je suis amoureuse de toi ?
 
Toi,
Douce et unique
Toi,
Perdue et seule
Toi,
Aussi étrange que les anges
Tu danses dans les océans les plus profonds
Tu tourbillonnes dans l'eau
Tu es comme un rêve ...
 
La lumière du jour me met en condition
J'ai dû dormir pendant des jours
Et bouger mes lèvres pour respirer son nom
J'ai ouvert les yeux
Et je me suis retrouvé seul
Seul, seul au-dessus d'une mer enragée
Qui a dérobé la seule fille que j'aimais
Et l'a noyée profondément en moi
 
Toi,
Douce et unique,
Toi,
Perdue et seule
Toi,
Comme le paradis.
 
 
  1. cette traduction n'est peut-être pas correcte
 
 
ALL I WANT
Tout ce que je veux
 
Ce soir, je me sens comme un animal,
Ce soir, je hurle intérieurement
Ce soir, je me sens comme un animal,
Ce soir, je deviens sauvage.
 
Et tout ce que je veux, c'est être de nouveau avec toi
Et tout ce que je veux, c'est te posséder comme un chien
Et tout ce que je veux, c'est être de nouveau avec toi
De nouveau avec toi
Juste pour te posséder comme un chien.
 
Ce soir, je hurle comme un animal
Ce soir, je perds les pédales
Ce soir, je hurle comme un animal
Ce soir, je suis si déprimé.
 
Et tout ce que je veux, c'est être de nouveau avec toi
Et tout ce que je veux, c'est te posséder comme un chien
Et tout ce que je veux, c'est être de nouveau avec toi
De nouveau avec toi
Juste pour te posséder comme un chien.
C'est tout ce dont j'ai envie
 
 

HOT HOT HOT !!
Chaud chaud chaud !!
 
La première fois que j'ai vu un feu d'artifice,
C'est sous terre.
A six pieds au-dessous du niveau de la rue
Le ciel s'était écrasé
L'espace d'une seconde, cet endroit fut perdu dans l'espace
Puis tout devint noir
J'ai quitté ce sous-sol en flammes,
Et n'y suis plus jamais retourné.
 
La deuxième fois où je l'ai vu frapper,
Je l'ai vu en mer
Il éclairait les poissons comme la pluie
Et il s'est mis à pleuvoir sur moi.
L'espace d'une seconde, ce bateau était toujours à flots
Puis tout devint noir
Je l'ai laissé sous l'eau,
Et ne suis plus jamais revenu.
 
Eh eh eh !!
Mais j'aime bien quand cette lueur surgit
Eh eh eh !!
Oui, j'aime beaucoup
Eh eh eh !!
Oui, je saute comme un pantin
En dansant, en hurlant, en me grattant, en couinant, fiévreux
Je me sens brûlant brûlant brûlant !!
 
La troisième fois que j'ai vu un feu d'artifice,
Il m'a frappé dans mon lit
Il m'a dispersé
Et m'a laissé pour mort.
L'espace d'une seconde, cette chambre s'est retrouvée sur la lune,
Puis tout est devenu noir
J'ai quitté cette maison en flammes
Et ne suis plus jamais revenu.
 
Eh eh eh !!
Mais j'aime bien quand cette lueur surgit
Eh eh eh !!
Oui, j'aime beaucoup
Eh eh eh !!
Oui, je saute comme un pantin
En dansant, en hurlant, en me grattant, en couinant, fiévreux
Je me sens brûlant brûlant brûlant !!
 
 
ONE MORE TIME
Une fois de plus
 
J'aimerais toucher le ciel ce soir
J'aimerais toucher le ciel
Alors prend-moi dans tes bras
Et soulève-moi comme un enfant
Et tiens-moi vraiment haut
Et ne me laisse plus partir
Prend-moi, prend-moi dans tes bras ce soir.
 
Tiens-moi
Tiens-moi vraiment haut
Et ne me laisse jamais tomber
Tiens-moi
Tiens-moi vraiment haut
Que je puisse toucher le ciel
Juste encore une fois.
 
Prend-moi dans tes bras ce soir
Prend-moi dans tes bras
Juste encore une fois
Juste encore une fois
Juste encore une fois
 
 
LIKE COCKATOOS
Comme les cacatoès
 
Elle s'éloigna de sa maison
Et regarda autour d'elle,
Tous ces jardins qui donnaient
A l'arrière de sa maison.
(Comme tous les visages
Qui te questionnent quand tu souris ...)
 
Et il se tenait dans le coin
Là où la route assombrissait
Une partie de l'humidité brillante.
Tel du sang, la pluie tombait,
Noire, dans la rue.
 
Et elle embrassa ses pieds et tomba,
La tête à un doigt des cieux
Et son visage appuyait fortement
Et, tout autour, la nuit chantait
Comme les cacatoès.
 
« Il y a mille choses », dit-il
« Ces choses, je ne te les dirai plus jamais ».
Et, tournant les talons,
Il laissa derrière lui des traces de bulles
Sanguinolentes.
 
Et, dans sa tête,
L'image d'un garçon qui l'a laissée
Seule sous la pluie
(Et, tout autour, la nuit chantait
Comme les cacatoès).
 
 
ICING SUGAR
Sucre glace
 
Tu es délicieuse
Quand tu rêves
Bouche bée,
Le regard vert.
Tu frottes mon nez
Dans le sucre glace
Aussi douce qul
Quand cette lame froide et mortelle
Embrasse le fruit
Si doux,
Qui respire lentement
Sous ta peau.
 
Oh, je te viderai 
Je te viderai
Aussi vide qu'un garçon peut l'être
Aussi vide
Qu'un garçon peut l'être
 
 
THE PERFECT GIRL
La fille parfaite
 
Tu es une fille si étrange
Je crois que tu viens d'un autre monde
Tu es une fille si étrange
Je ne comprends vraiment pas un seul mot
Tu es une fille si étrange
J'aimerais de secouer et part et d'autre
Tu es une fille si étrange
J'aimerais
De mettre sens dessus dessous.
 
Tu es une fille si étrange
Cette façon que tu as de me regarder
Tu es une fille si étrange
Je crois que je suis en train de tomber amoureux de toi,
De toi
 
 
 
A THOUSAND HOURS
Un millier d'heures
 
Pendant combien de temps encore vais-je hurler dans un tel vent ?
Pendant combien de temps encore
Vais-je pleurer ainsi ?
 
Un millier d'heures gaspillées chaque jour
Rien que pour sentir mon cœur une seconde
Un milliers d'heures jetées
Rien que pour sentir mon cœur une seconde.
 
Pendant combien de temps encore vais-je hurler dans un tel vent ?
 
 
SHIVER AND SHAKE
Frissonner et trembler
 
Vous n'êtes qu'une perte de temps
Vous n'êtes que des visages babillants
Vous n'êtes que trois trous malades qui courent comme des plaies
Vous n'êtes que des putains de gâchis
Vous n'êtes que des limages qui rampent sur le sol
Oh ! Vous êtes inutiles et monstrueux
Et inutiles et monstrueux
Et je frissonne et je tremble
Quand je pense à quel point vous me procurez de la haine.
 
J'ai envie de vous écraser en mille morceaux
J'ai envie de vous écrabouiller et de hurler
J'ai envie de vous réduire à néant
De vous mettre à terre
De vous écraser jusqu'à vous faire disparaître
Et je frissonne et je tremble
Je frissonne et je tremble
 
 
FIGHT
Bas-toi
 
Parfois, on ne ressent rien
Parfois, on ne retient rien
Parfois, on n'a pas le temps de s'éloigner
Parfois, on se sent si vieux.
Les moments où ça fait mal quand on pleure
Les moments où le simple fait de respirer, ça fait mal
Et après, on a l'impression qu'il n'y a plus personne
Et la seule chose dont tu as envie, c'est de dormir.
 
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Repousse-la
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Repousse-l jusqu'à ce qu'elle se casse
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Face à la douleur, ne pleure pas
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Ou tu te regarderas te consumer
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Ne hurle pas comme un chien
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Bas-toi jusqu'à t'écrouler
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Et jamais, jamais
Ne t'arrête jamais.
 
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
Bas-toi, bas-toi, bas-toi
 
Alors quand la douleur se profile,
Et quand surviennent les cauchemars,
Souviens-toi
Que tu es capable de remplir le ciel
Tu ne dois pas baisser les bras
Tu ne dois pas baisser les bras
 
Ne baisse jamais les bras
Ne baisse jamais les bras
Ne baisse jamais les bras
 
image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com


 
Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site