Traductions2chansons.fr
Album Brave



Bookmark and Share


                                                        image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

 
Les titres

 
 


BRIDGE
Le pont

 
« Un pont n'est pas un endroit élevé ….. »

 
Quand on regarde par-dessus le pont
Des millions de flashes parviennent des profondeurs de l'eau
La lumière de l'aube se balance dans le brouillard
Le rugissement des voitures et le craquement des radios de police
S'expliquera-t-elle ?
Elle choisit simplement de ne rien dire.
 
 
LIVING WITH THE BIG LIE
Vivre avec le grand mensonge

 
Tout a commencé avec une lumière éclatante,
La lumière éclatante, et le bruit
Le chaos des sens et le hurlement du désir.

Touchés et être touchés,
Un million de détails à régler
Le tic-tac de l'horloge et le balancement du berceau.

Les couleurs demeurent immobiles
Puis elles tournent
En entrant et sortant du focus, sens dessus dessous.

Les arbres de l'hiver creux
La façon dont l'espace remplit
L'amour de la douceur …. des fleurs et du ciel

Un beau jour,
Le chaos s'apaise
Saigne dans la conscience
Et une vie de surprise.

La beauté des yeux de ta mère
La douleur quand tu tombes.
Tu bois et tu t'émerveilles de toute chose
Mais tu n'arrives jamais vraiment au bout.

Tu t'y habitues.

Le bavardage de la famille
Et la télé en sourdine,
Le vacarme du trafic et le tonnerre des avions.
 
Des produits chimiques dans l'eau,
Des médicaments dans les aliments,
La chaleur de la cuisine et le battement du système.

L'attitude de l'autorité,
Les lois et les règles
M'ont sauté à la figure, mon premier jour d'école.

Les héros et les zéros,
Le premier amour de ma vie
Les moments où il faut embrasser, où il faut cogner,
Où il faut faire profil bas
Le moment où ils choisissent leur camp.

Je n'ai jamais été doué pour tout ça
J'étais terrifié la plupart du temps,
Je n'ai jamais pu surmonter ça.
 
Je m'y suis habitué.
 
Seul dans la ville à dix-sept ans
Avec le vide et la solitude
Avec la noyade et les noyés
Je suis fait pour me sentir minable
Les misérables et les méchants
M'ont frappé tels une arme dont je ne peux ni m'échapper
Ni contourner.
 
Je m'y accroche, je m'y accroche

L'avidité et les missiles
Qui chaque jour explosent quelque part
Des sombres et affreux secrets sous la mer et dans les trous creusés dans la terre.

La guerre froide est finie
Mais ces enfoirés vont nous en trouver une autre
Ils sont là pour vous protéger, pas vrai ?
Alors tu n'as qu'à t'y habituer
Tu n'as qu'à t'y habituer !
 
L'affrontement des religions
Et les prières armées
L'information
Le visage de la famine et l'état de la nation.

Le sens qui n'a pas de sens
Et la peur d'essayer
Ne pas croire les meneurs, les médias qui nous nourrissent
Vivre avec le grand mensonge

 
Vous y êtes habitués
Vous y êtes habitués !
Moi, c'est bon, je m'y suis habitué.


 
 
RUNAWAY
Fugitive

 
As-tu pleuré quand ils t'ont traînée jusque chez toi ?
Quand ils ont verrouillé la porte et le téléphone ?
Une fugitive, c'est tout ce qu'ils ont vu en toi.

 
Est-ce que les nuits et les jours que tu as traversés
Ont transformé le bien en mal et le faux en vrai ?
Une fugitive, c'est tout ce qu'ils ont vu en toi,
Une adolescente de plus issue de la télé par satellite.

 
Une fugitive,
Dommage, dommage
Une fugitive,
Indomptable, indomptable.

Ont-ils été sourds à la prière derrière tes mensonges ?
Peut-être s'en fichaient-ils de te demander pourquoi
Une fugitive, c'est tout ce qu'ils ont vu en toi.
C'est tout ce dont ils se préparaient à accepter de toi.

 
Une fugitive,
Dommage, dommage
Une fugitive,
Indomptable, indomptabl

Tu te recroquevilles dans des endroits oubliés de la ville
Et tu fais ton lit avec des visages inconnus
Et, enfin, tu as ta liberté mais c'est tout ce que tu as
Tu essaies de prendre des décisions si tu es mieux.


 
Tu fais semblant d'attendre que ton linge se lave, dans une laverie automatique
Mais tu es fichue si tu leur donnes la satisfaction de revenir
Tu mourras de froid avant de partager un toit avec eux
Et tu mourras de faim avant que tu le laisses remettre ses mains sur toi
As-tu pleuré quand ils t'ont traînée jusque chez toi ?
As-tu pleuré quand ils t'ont traînée jusque chez toi ?
Pauvre petite fugitive, pauvre petite fugitive.


 
 
GOODBYE TO ALL THAT
Au revoir à tout ça

 
Ils essaient de la repérer dans la ville.
Attrait pour l'information dans les journaux locaux
Quelqu'un à ce jour doit la regretter
Une mère, ou un père ou un visage sympathique, pour lui parler.

 
En route pour le grand voyage
En route vers la fête
En route vers de permanentes vacances ...

 
I. La vague
Retiens ton souffle jusqu'à le retrouver
Le voici
Ressens-tu cela ?
Ressens-tu ceci ?
Habitue-toi.

 
Elle avait le visage de la Statue de la Liberté
Oh, libère-moi !
Le feu et la glace de l'Amazone et de l'Esquimau
Me ramènent chez moi
La pointe et le coup d’œil de la haute couture
M'interrogent sur l'année prochaine.

 
II. Fou
Tu me dis que je suis fou
Comment pourrais-je le savoir ?
Tu me dis que je suis fou
Je suis là depuis trop longtemps
Aide-moi à peindre une image
Ils disent que c'est un mensonge
Tu me dis que je suis fou
Tu es la bonne personne pour en décider.

Brûle-moi dans les flammes du paradis sauvage
Comme si ça n'allait jamais, jamais s'arrêter
Tu me dis que je suis fou
Tu me dis que je l'ai imaginé
Y-a-t-il quelque chose que je n'ai pas dit ?
Ou te l'ai-je dit ?
Laisse tomber tous ces trucs
Sers-toi plutôt de moi.

Je sais que je tombe toujours du précipice du monde
J'ai de l'espace dans mon lit
Dans ta tête, il y a l'Egypte
J'ai la tête pleine de Troie
De chandeliers et de Charlemagne,
De feux d'artifice et de jouets.

III. L'antre d'opium
« Retiens ton souffle jusqu'à le retrouver
Le voici
Habitue-toi »

 
Mais tu dors comme un fantôme avec moi
C'est aussi simple que ça
Alors dis-moi que je suis fou
Enroule-moi et respire-moi
Approche-toi de ma folie
De mon antre d'opium
De mon antre d'opium
Approche-toi de ma folie
Redonne-lui sens.


IV. Le toboggan
De mes sens, fais-en une drogue
Je te ferai perdre la tête
Je suis malade de toi
L'amour nous gaspille ensemble
L'amour nous retient ensemble
L'amour nous plie ensemble
Des fleurs


V. Sur la balançoire
Je ne sais pas ce que tu fais ici
Quand il y a meurtre dans la rue
J'apprécie ta bienveillance,
Mais ne gaspille pas ton temps avec moi
A présent, je suis des cendres sur l'eau
Quelque part, loin d'ici
Tu crois que tu es venu ici au bon moment
Mais tu as vingt ans de retard
Tu n'attendras pas bien longtemps.

 
« Facile, tu disais que j'étais facile. Ce monde aiguise les crocs. Mange tes mots ... »

 
 
HARD AS LOVE
Aussi dur que l'amour

 
On me dit que tu cherchais à me traquer
Et je suppose que tu es habituée à obtenir tout ce que tu veux
Mais tu sais que l'amour peut être aussi dur que des pierres et des bâtons
Je te dis que rien ne peut être aussi dur que l'amour.

 
On me dit que tu as eu mon numéro et que tu veux mon nom
Dans ta mémoire vive, je suis un ruisseau de morpions, 
Mais tu sais que l'amour peut être aussi dur que l'algèbre
Bébé, rien ne peut être aussi dur que l'amour peut l'être.

Aussi dur que l'amour

On me dit que tu cherchais à me ramener chez moi
J'entends que tu peux assurer et que tu n'as pas peur
As-tu entendu parler des images qui sont sur les murs de ma chambre ?
Bébé, rien ne peut être aussi dur que l'amour peut l'être.
 
Aussi dur que l'amour

Ça te donne faim et ça te transporte
Ça te fait souffrir et ça te fait pleurer
Mais ça en vaut vraiment la peine.

Ça te désespère et ça te fait rêver
Ça te rend dangereux et ça te fait hurler
Mais ça en vaut vraiment la peine,
Rallonge-toi et souris.

« Nous continuerons à t'aimer même si le reste du monde te déteste ».

Ça te donne faim et ça te transporte
Ça te fait souffrir et ça te fait pleurer
Ça te fait paniquer et ça te rend vain
Ça te rend primitif et ça te ronge les sangs
Ça te rend en colère et ça te rend aveugle
Ça te rend coupable et ça te fait mentir
Enchaîné et mordu
Craché et avalé
Suicidaire
Rien n'est aussi dur

On me dit que tu cherchais à faire changer ma foi
Tu peux me frapper avec ton livre de mots, me défoncer
Mais tu sais que l'amour peut être aussi dur que des ongles de six centimètres de long
Bébé, rien d'autre n'a jamais été aussi dur.

 
Aussi dur que l'amour


 
 
THE HOLLOW MAN
L'homme creux

 
Je crois que je suis devenu l'un de ces hommes creux
Tandis qu'à l'extérieur je brille davantage ces jours-ci
Je sens l'extérieur qui se nourrit en moi
Et qui à sa place laisse une grandissante noirceur
Je crois que je suis devenu l'un de ces hommes creux.
 
Je crois que je suis devenu l'un de ces solitaires
Maintenant que tout le monde me parle
Je sens que je suis devenu l'un de ces creux.

Les hommes creux peuvent t'arrêter d'un clin d’œil
Les hommes creux peuvent te prendre sans même étendre le bras
Les hommes creux te possèdent depuis longtemps avant que tu ne t'en aperçoives.

Le poison paralyse;

Je crois que je suis devenu l'un de ces duettistes
C'est une sensation que j'ai quelquefois
Je me regarde d'en haut et je me regarde bouger
Un œil aveugle voit l'être fragile vandalisé.

Je regarde ce monde froid au service de ces interminables hommes creux
Ils nous trouvent partout où tu regardes
Ils vont à la rencontre de nos amis
Ils se mettent nos ridicules habits
Ils nous mettent des batteries
Ils nous mettent en rang comme des bêtes de foire
Ils nous regardent grimacer, encore et encore

Ils voient les mensonges derrière nos yeux
Ils voient la volonté de gagner
Nous vous achèterons et vous vendrons
Mais, peut-être, nous sauverons ta peau
Assieds-toi tranquillement et écoute ce léger vent
Les creux et les solitaires écoutent eux aussi
Hume l'air pour quelque chose qui nous sert

 
Nous sommes dur comme fer et on se fracasse quand on nous secoue.
 
 
 
ALONE AGAIN IN THE LAP OF LUXURY
De nouveau seul sur les genoux du luxe

 
Tu vois les gens là-bas ? Ils me cherchent.
Voici une photo de la personne que je pourrais être
Un homme en uniforme, sa jeune épouse au bras
Maman a toujours été folle de la séduction et de l'argent.
 
Il parle encore dans son sommeil
Il dit qu'il est désolé, il m'appelle
Il répète qu'il a vraiment honte.

De nouveau seul sur les genoux du luxe.

Depuis qu'il s'est avéré que je n'avais rien à dire
Ça avait l'air de les déranger, mais plus maintenant
Ma mère nettoie son affreuse maison chaque jour
En frottant les taches qui ne partiront jamais.

Ils m'ont envoyé à l'école du parc
Il disaient que ce serait bien pour moi
J'entends encore les autres gosses pleurer dans le noir.

De nouveau seul sur les genoux du luxe,
On ne peut échapper aux genoux du luxe.

Je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai pleuré
Je ne me rappelle pas de grand chose, sauf de mes pleurs
Je vois la petite fille descendre en vrille
Voici à quoi elle ressemble à présent.
« Un jour tout ceci sera à toi », disait-il
Range ta chambre et va au lit
Range ces pensées dans ta tête ».

De nouveau seul sur les genoux du luxe.

Je pourrais être n'importe où maintenant
Si seulement j'avais eu le courage de quitter cette maison
Peut-être quelque part, près de la mer
Emmène-moi quelque part, n'importe où, s'il te plaît !
 
Nous pourrions fabriquer un oreiller de sable et de sommeil
Nous pourrions rouler
Nous pourrions créer
Nous pourrions voir
Nous pourrions hurler.

Loin, Père, au plus loin
Oh, papa, tu ne le fais plus.

Pour l'amour de Dieu, ne fais pas semblant de t'en soucier
Tu finis par tourner en cauchemar
Organise une fête pour tous mes amis
 
I. Va te laver les mains

Tu me donnes espoir
Tu t'installes
Avec ta soupe préférée
 
Va te laver les mains.


 
 
PAPER LIES
Les mensonges de papier

 
Bonjour !

Quand tu regardes dans le miroir
Vois-tu un visage que tu as du mal à reconnaître ?
Si tu fixes trop longtemps le soleil
Est-ce que les choses que tu voies commencent à te piquer les yeux ?

Des mensonges de papier
 
Rien que pour exprimer ce qu'il pense
Un homme doit-il prendre tout le courrier qui arrive ?
Est-ce qu'on vit seulement pour le temps présent ?
C'est un signe des temps
Nous croyons tout et rien
 
Des mensonges de papier
 
Quand tu tues la vérité
Tu peux provoquer une tuerie
Ta perte, tu pourrais la transformer en victoire.

Tu es venu pour raconter les événements aux gens
Mais nul ne sait de quel côté tu es
Il semble que tu navigues du bon côté du vent.

Des mensonges de papier
Tu as déjà gagné un prix !

Je sais quelque chose que tu ne sais pas
Quelque chose que tu dois savoir
Ça m'a fait une brûlure dans mon livre de poche
Écoute …. tu veux connaître un secret ?
Nous pouvons imprimer notre propre monnaie ici
Si tu nous laisses fabriquer un morceau de toi
On peut te tailler en pièces.
 
Quand tu examines une pièce de monnaie
Vois-tu un visage que tu as du mal à reconnaître ?
Quand tu regardes derrière les nouvelles du monde
Est-ce que les choses que tu trouves te vont changer d'avis ?

Des mensonges de papier.

 
Pourquoi tu ne nous laisses pas prélever un morceau de toi ?

 
 
BRAVE
Courageuse

 
Quelle fille, courageuse, courageuse !
Elle n'a jamais menti
Rien qu'une petite tromperie
Connue finalement de tous.

Quelle fille, courageuse, courageuse !
Elle n'a encore jamais aimé
Et elle est pourtant disponible.

Il a bien essayé
A sa façon
De trouver le cœur
De la rose bien empaquetée.

Elle est partie à présent
Mais, oh, elle a mal
Elle a mal.

Il continuera de chercher jusqu'à trouver
Une manière de saisir les jours.

Je vois sa tristesse sur son visage
Elle est en toi
Et elle pleure.

 

THE GREAT ESCAPE
Le grand voyage

 
En route vers le grand voyage
En route vers la fête
En route vers les vacances perpétuelles.
 
En route pour le périple hivernal
En route pour la glisse
En route pour la digne échappée.

En route pour le grand horizon
Au revoir à tout ça
En route pour la surcharge automatique.

Je suis sur le bateau ouvert
Je suis sur la balançoire
En attente du tintement et de la lumière éclatante.

J'attends d'être reconnu
Par de doux applaudissements
Ils t'aspergent avec des fleurs quand ils t'enterrent.

 
Tu tiens bon, tu tiens bon ...

I – Ce qui reste de toi
Juste au moment où je croyais avoir vu ce qui reste de toi
Tu viens frapper à ma porte
Ta douleur et ta colère dans l'obscurité hurlante
De chaque couloir que je traverse.
 
Alors dis-m'en plus sur l'amour que tu as rejeté
Dis-m'en plus sur la confiance qui n'a plus ton respect
Je ne sais toujours pas pourquoi tu as blessé celui-là même
Pourquoi as-tu blessé celui-là même
Que tu aurais du protéger ?

II – Tomber de la Lune
Ne me demande pas pourquoi je fais ça
Tu ne comprendrais pas
Tu poses les mauvaises questions
Tu ne pourrais pas comprendre.
 
Un pont n'est pas un endroit élevé
Le cinquante-deuxième étage
Icare le saurait
Une montagne s'apprête à tomber.

Quand tu es tombé,
Quand tu es tombé de la lune.

Il y a un meurtre dans la rue
Je ne suis que cendres sur l'eau, quelque part, loin d'ici
Je suis tombé, je suis tombé de la lune.

 
 
 
MADE AGAIN
Reconstruit

 
Je suis déjà venu ici plusieurs fois
Dans une vie antérieure
Mais je n'ai jamais vu ces rues aussi fraîches,
Lavées par la pluie du matin.
 
J'ai vu ce visage un millier de fois
Chaque matin de ma vie
Mais je n'ai jamais vu ces yeux aussi clairs
Libres de doute et de douleur.

Comme le monde entier a été reconstruit.

Je suis déjà venu ici plusieurs fois
Dans une vie antérieure ...

Et tout ça parce-que tu m'as montré
Ce qui était faux et ce qui était vrai
Comme tu reconstruis ce que je ressens
Et ce à quoi je ressemble
 
Et tout ça parce-que tu m'as montré
Ce qui était faux et ce qui était vrai
Comme tu reconstruis ce que je ressens
Et ce à quoi je ressemble.
 
Comme un bon matin radieux,
Comme une nouvelle journée radieuse,
J'ai surgi d'un sommeil profond,
Je me suis réveillé d'un mauvais rêve.

Un bon matin radieux,
Une nouvelle journée radieuse,

 
Comme le monde entier a été reconstruit.

 
Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site