Traductions2chansons.fr

Album Banga     photo jaquette recto album Banga de Patti Smith

Bookmark and Share

                      image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

Les titres

Ameringo  Fuji-San  April Fool  This Is The Girl  Banga

 

AMERINGO 
Ameringo


Nous étions partis voir le monde.

Sur cette terre,

Nous avons installé des fonts baptismaux

Et un nombre infini de gens fut baptisé.

Ils nous appelaient « Carabi »

Cela signifie « Hommes de Grande Sagesse ».
 

Où allez-vous ?

Et allez vous quelque part ?

Où allez-vous ?

Envoyez-moi une lettre, si un jour vous partez.

Ah, le salut des âmes !
 

Mais sages, nous ne l'étions pas

Car ce peuple n'avait ni Roi ni Dieu

Ne s'inclinait devant personne

Et vivait sa propre liberté.
 

Où allez-vous ?

Et allez vous quelque part ?

En cercles,

En cercles, n'importe où.
 

J'ai vu de nouvelles choses,

Des changements de fortune incessants.

Et à présent je vous écris

Des mots qui n'ont jamais été écrits,

Des mots du Nouveau Monde.

Formant des cercles,

Balayant mon regard,

Couchés sur un bâteau

Et scrutant les cieux de l'occident

Tracer des cercles indolents dans le ciel.
 

Eh !

Reveillez-vous !

Reveillez-vous !

Où allez-vous ?

Et allez vous quelque part ?

Où allez-vous ?

Envoyez-moi une lettre, si un jour vous partez.
 

C'est un tel enchantement

De les regarder danser

Sacrifice ou idylle,

Libérés de toutes les choses que nous possédons,

Bien compris, Votre Excellence ?
 

Et je crois qu'il est temps de partir

Mais je dois t'envoyer encore quelques lignes

Du Nouveau Monde.

Formant des cercles,

Balayant mon regard,

Couchés sur un bâteau

Et scrutant les cieux de l'occident

Tracer des cercles indolents dans le ciel.

Tracer des cercles indolents dans le ciel.

Tracer des cercles indolents.

Et le ciel s'ouvrit

Nous avons enlevé notre armure

Et avons dansé

Nus, pendant

Leur baptême sous la pluie

Du Nouveau Monde.

retour titres album

FUJI-SAN
Fuji-San


Oh, montagne de nos yeux, que vois-tu ?

La fille au dé divinatoire qui s'incline devant toi

De mortels soldats ouvrent la voie, secouent l'arbre divinatoire

Oh, montagne de nos yeux, oh, plainte !

Oh, entends nos plaintes !

Je vois les cinq doigts à plat, comme une main dans le ciel,

Dans les à-côté de la pureté

Qui forment un aperçu de ton être, qui forment un aperçu de ton être.
 

Le grand lac, un jet tout blanc,

Ton âme blanche, ton âme !

Whoa, ma montagne à moi !

Whoa, Fuji-san, propice à un voyage

Dans le ciel, dans le grand brouillard,

Dans la clarté, dans ta lumière !

Oh, montagne de nos yeux, nous t'appelons

Entendras-tu nos cris, que fera le pauvre garçon ?

Que fera la pauvre fille ?

Nous venons vers toi,

Whoa, Fuji-san

Whoa, montagne de nos yeux, que vois-tu ?

La fille au dé divinatoire, qui secoue l'arbre

Qui secoue l'arbre divinatoire.

retour titres album

 

APRIL FOOL
Fou d'avril


Viens, sois mon fou d'avril

Viens, pour moi tu es l'unique.

Viens avec ton vélo rouillé

Viens, toutes les règles nous allons les transgresser.


Tels des écrivains, nous partirons,

Ni fortunés ni cassés

Nous ferons la course dans les ruelles,

Dans nos capes en haillons.


Alors viens, sois mon fou d'avril

Viens, nous allons transgresser toutes les règles.


Nous brûlerons tous nos poèmes

Les ajouterons aux déchets de Dieu

Nous prierons tous nos saints,

Icônes de mystère.

Nous traînerons dans la boue,

Là où nos âmes se sentent mortes.

Avec le rire, nous inspirerons,

Et reviendrons à la vie.


Viens, pour moi tu es l'unique

Viens, sois mon fou d'avril

Viens, viens,

Sois mon fou d'avril

Nous transgresserons toutes les règles.


retour titres album


THIS IS THE GIRL
C'est cette fille


C'est cette fille dont toutes les larmes coulent.

C'est cette fille qui s'amusait comme une folle,

Avec juste une tache sombre qui masque les yeux

Fuyants, pressants.


C'est cette fille qui a franchi la ligne.

C'est la chanson de la vigne étouffante

Torsadée tel le laurier qui couronne sa tête,

Tendue comme une guirlande au-dessus de son lit.


C'est cette fille.


Voici le sang qui s'est transformé en vin

C'est le vin de la maison il paraît.

C'est cette fille qui hurlait pour être entendue

Tant pis, l'oiseau encore tout chaud à bercer.


C'est cette fille.

C'est cette fille.


C'est cette fille dont toutes les larmes coulent

C'est cette fille qui s'amusait comme une folle

Voici le laurier pour couronner sa tête,

C'est le vin de la maison il paraît.


Voici le sang qui s'est transformé en vin

C'est le vin de la maison il paraît.

C'est cette fille qui hurlait pour être entendue

Tant pis, l'oiseau encore tout chaud à bercer.


C'est cette fille.

C'est cette fille.

C'est cette fille.

retour titres album
 

BANGA
Banga


La loyauté repose dans le cœur d'un chien

Ne mets pas tous tes œufs sur le dos d'un crapaud

Tu peux le lécher deux fois mais lui ne te lèchera pas

Et le salut qui salive est parti depuis si longtemps.


La loyauté s'élève et on ne sait pas pourquoi

Et la patte est plaquée contre les nerfs du ciel

Tu peux l'abandonner mais lui ne t'abandonnera pas

Et le chemin vers le Paradis est vraiment, vraiment bleu.


Banga

Banga


La loyauté vit et on ne sait pas pourquoi

Et ses pattes sont plaquées contre l'échine du ciel

Tu peux le quitter deux fois, mais lui ne te quittera pas

Et le chemin vers le Paradis est vraiment, vraiment bleu.


Banga

Banga

Banga

Banga


La solitude s'élève quand tu ouvres la nuit

Pilate attend, comme Jésus Christ

Oublie-le à présent – lui ne t'oubliera pas

Le chemin vers le Paradis est bleu


Banga

Banga


La loyauté change si tu portes ton fardeau

Ah, ne chie pas sur une commode en or

Tu peux taper dessus deux fois – elle s'érodera

La nuit est une bâtarde – tu dois croire ou exploser.


Dans la nuit solitaire

Sur une route pavée d'or

La nuit est une bâtarde

Tu dois croire ou exploser.

 

retour titres album

 

<   Page précédente
 
 



Créer un site
Créer un site