Traductions2chansons.fr
Album The Head On The Door


Bookmark and Share



 
image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com

 
 
Les titres
 
 
 
IN BETWEEN DAYS
Entre les jours
 
Hier, j'étais si vieux
Que j'avais l'impression que j'allais mourir
Hier, j'étais si vieux
Ça me donnait envie de pleurer
 
Allez, allez
Va-t’en d'ici
Allez, allez
Ton choix est fait
Allez, allez
Et disparaît
Allez, allez
Loin d'ici
 
 
Et je sais que j'avais tort
Quand je disais que c'était vrai
Que ça ne pouvait être ni moi ni elle
Entre les deux, sans toi
Sans toi.
 
Hier, j'avais si peur
Que je frissonnais comme un enfant
Hier, loin de toi
Mes entrailles étaient glacées.
 
Reviens, reviens,
Ne pars pas
Reviens, reviens,
Reviens maintenant
Reviens, reviens,
Pourquoi ne vois-tu rien ?
Reviens, reviens,
Reviens vers moi.
 
 
 
 
 
KYOTO SONG
La chanson de Kyoto
 
Le cauchemar de ta mort
Dans la piscine
M'a réveillé à 3 heures moins le quart
Je suis allongé sur le sol de la nuit dernière
Un inconnu étendu à côté de moi
Le cauchemar de ta mort
Dans la piscine
Je ne vois pas plus loin que ce rêve à présent
Les mains tremblantes de l'homme qui tremble,
Sur ma bouche,
Pour m'empêcher de hurler.
 
J'essaie de rassembler mes esprits
Pour tout mettre au ralenti
Si je dois m'arrêter là
Si c'est réel
Je dois le voir
Je pars en flammes
Et, à côté de moi...
Ça a l'air bien !
Rien n'a l'air meilleur que sur terre
Ça a l'air bien !
Rien n'a l'air meilleur que sur terre
C’est si doux qu'on dirait même de la peau
Ça me dit comment ça fait de renaître
 
Ça me dit comment ça fait de renaître
Un millier de voix le murmurent vraiment
Ça me dit comment ça fait de renaître
Et chacune voix t'appartient,
Chaque voix t'appartient.
 
 
 
THE BLOOD
Le sang

 
Dis-moi qui n'aime pas
Ce qui peut ne jamais revenir
Jamais on ne peut oublier l'impression que ça faisait
L'illusion est profonde
Aussi profonde que la nuit
A en juger par tes larmes, je peux dire que tu te souviens de tout
Je suis paralysé par le sang du Christ
Il a beau m'assombrir les yeux,
Je ne m'arrête jamais.

 
Quelle impression ça fait de s'assécher
En marchant, nu, sous le soleil
Chaque mirage que je vois, c'est toi
Tandis que je refroidis dans le crépuscule
Je goûte le sel sur ma peau
Je me souviens de toutes les larmes,
De tous les mots brisés.

 
Je suis paralysé par le sang du Christ
Il a beau m'assombrir les yeux
Je ne m'arrête jamais
Quand la clarté du crépuscule se sera détachée de toi, pour partir à la dérive
Tu ne sauras plus jamais
Si tout ça était vrai ….

 


 
SIX DIFFERENT WAYS
Six façons différentes

 
C'est plus étrange que je ne le pensais
Six facettes différentes dans mon cœur
Et, pour chaque façon d'être que je garderai en moi ce soir,
Six facettes différentes s'immiscent en moi.

 
Je ne leur dirai rien du tout
Je sais que je leur donnerai toujours plus
Je ne leur dirai rien du tout
Je sais que je donnerai le monde, et plus encore
Ils pensent que je marche sur la tête
Mais cette fois, ils ont un temps de retard.

 
Chacun de mes mensonges possède six facettes
C'est encore cette voix américaine
« Ce n'était pas vraiment ainsi avant,
Tu n'es jamais le même ... »

 
C'est plus étrange que je ne le pensais
Six facettes différentes dans mon cœur
Et, pour chaque être que je garderai en moi ce soir,
Six facettes différentes s'immiscent en moi.

 
 
PUSH
Pousse

 
Allez allez allez !
Chasse-le
Non non non !
Met-le dehors ...

 
Il rentre pour l'observer,
La bouche baveuse,
La bouche qui connaît le secret que tu …
Ton éternel secret …

 
Un sourire pour cacher la peur
Oh ! Étaler cet homme sur les murs,
Comme des fraises et de la crème,
C'est la seule chose à faire.

 
Exactement la même pièce propre
Exactement le même lit propre
Mais je me suis absenté trop longtemps cette fois
Et je suis devenu trop gros pour y rentrer cette fois ...

 
 
THE BABY SCREAMS
Le bébé hurle

 
Paradis,
Fais-moi signe
En attendant que le soleil brille.
Le plaisir emplit mes rêves
Et j'adore ça,
Comme un bébé qui pleure.

 
C'est si vain,
Comment peut-on être fier
Quand on s'enfonce dans la terre ?
Dans la terre, qui emplit mes rêves
Et j'adore ça
Comme un bébé qui pleure.

 
Tu me disais que tu ne pouvais demander plus,
Prends tout
Et donne-moi,
Donne-moi le coup fatal.

 
J'attends encore,
J'attends
Tout comme avant,
J'attends encore,
J'attends, ici, pour rien du tout
Le paradis emplit mes rêves
Et j'adore ça,
Comme un bébé qui pleure.

 
Tu me disais que tu ne pouvais demander plus,
Que tu n'as jamais pu le laisser finir
Prends tout, prends tout
Et donne-moi le coup fatal.

 
Paradis !
Paradis !

 

 
CLOSE TO ME
Proche de moi

 
J'ai attendu des heures pour ça,
Je me suis rendu malade
Je regrette de m'être réveillé aujourd’hui.
Je n'ai jamais cru que ce jour finirait
Je n'ai jamais cru que ce soir serait
Si proche de moi.

 
J'essaie de voir dans le noir
J'essaie de faire en sorte
De ressentir la peur avant ton arrivée
Les ombres, je les fais se rapprocher
J'écarquille les yeux
Je retiens mon souffle
Et j'attends, jusqu’à en trembler …

 
Mais si j'avais ta foi
Je pourrais alors me tranquilliser
Si seulement j'étais sûr
Que ma tête, là, sur la porte, n'était qu'un rêve.

 
J'ai attendu des heures pour ça,
Je me suis rendu malade
Je regrette de m'être réveillé aujourd’hui.
Je n'ai jamais cru que ce jour finirait
Je n'ai jamais cru que ce soir serait
Si proche de moi.

 
Mais si j'avais ton visage
Je pourrais me tranquilliser
Si seulement j'étais sûr
Que ma tête, là, sur la porte
N'était qu'un rêve.

 

 
A NIGHT LIKE THIS
Une telle nuit

 
Par une telle nuit, on peut dire adieu,
Si c'est la dernière chose qu'on puisse faire.
Jamais tu n'as eu l'air aussi perdue
Parfois, ça ne te ressemble même pas.
Il fait sombre,
Il fait encore plus sombre,
Je t'en prie, reste.
Mais je te regarde, comme pétrifié,
Tandis que tu t'éloignes ...

 
Si ça me prend, toute la nuit, je viendrai te chercher
Une sorcière à l'affût d'une autre fille,
Cette autre, c'est toujours toi.
Ta confiance,
C'est la chose la plus superbement stupide au monde que j'ai brisée.

 
Par un jour comme aujourd’hui, tu peux dire bonjour,
Dis-le à chacun de tes mouvements
La façon dont tu me regardes à présent
Me donne envie d'être toi
Il me touche,
Il me touche plus encore,
Ce contact
Et le sourire, et ton hochement de tête ….

 
Si ça me prend, toute la nuit, je viendrai te chercher
Je ne supporte plus de rester là,
C'est toujours pour toi, pour l'éternité
Je veux que ce soit parfait
Comme avant …
Je veux tout changer
Je veux changer

 


SCREW
Crispation

 
Quand tu plisses les yeux
Quand tu fais la grimace
Quand tu jettes tes bras en l'air
Et que tu changes de forme ,
Goûte le goût dans ta bouche,
Goûte le goût sur ta langue,
Sur le film, sur tes yeux, de ce que je suis devenu.

 
Qu'est ce que je fais quand tu plisses les yeux ?
Qu'est ce que je fais quand tu fais la grimace ?
Qu'est ce que je fais,
Quand tu jettes tes bras en l'air ?
Que tu tombes,
Et que tu changes de forme ?
Dois-je sauter dans ta bouche ?
Dois-je m'enrouler autour de ta langue ?

 
Et, dans tes yeux, le film de ce que je suis devenu,
Me rend malade de la façon dont j'essaie,
Pour tous les moyens,
De faire comprendre que je fais ça
Juste pour toi.

 


SINKING
Je coule

 
Les années passant,
Je bouge plus lentement,
Je coule.

 
Alors je me mens à moi-même,
Comme tout le monde.

 
Les secrets que je cache,
Me torturent,
Ils m'affaiblissent.

 
Alors je me mens à moi-même,
Comme tout le monde.

 
Je m'accroupis, dans la crainte, et j'attends
Je ne sentirai jamais plus rien …
Si seulement je pouvais me rappeler
De quelque chose.

 
 
Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site