Traductions2chansons.fr

Album Open The Door

 

Bookmark and Share




                                             image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com
 

 

Les titres

 

Along Came Mary  The More I Look  Showdown  Hungry  The Garden Death and a Zoo

Love is a Thousand Times Say Goodbye Open the Door For Every Man

 

 

ALONG CAME MARY

Vint Mary

 

[Intro - Princess Elizabeth's 1940 wartime broadcast]

Intro : discours de la princesse Elizabeth pendant la guerre de 1940

 

" Je peux en toute sincérité vous dire à tous,

Que, nous, enfants du pays, sommes tout empreints d'engouement et de courage.

Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour venir en aide à nos vaillant marins, soldats et aviateurs.

Et quand viendra la paix, souvenez-vous, elle sera pour nous, les enfants d'aujourd'hui,

Afin de faire du monde de demain un endroit meilleur et plus heureux.

Ma s?ur est à mes côtés et toutes les deux, nous allons vous souhaiter une bonne nuit.

Viens, Margaret. Bonne nuit, les enfants.

Bonne nuit, et bon courage à tous".

 

J'étais tout seul et Mary a surgi,

Cheveux dorés et lèvres rouge cerise.

Je fus stupéfait quand elle m'a volé la vedette

Et qu'elle a empli mon monde de merveilles.

 

Oh, pars, pars avec moi

Très loin là où les yeux ne peuvent voir

Oh, vas-t-en vers un autre temps

Pardonne-moi si tu perds la tête.

 

J'étais tout seul et Mary a surgi

(Mary, Mary, Mary)

Cheveux dorés et lèvres rouge cerise

(Rouge cerise, rouge cerise, rouge cerise)

Je fus stupéfait quand elle m'a volé la vedette

(La vedette, la vedette, la vedette)

Et qu'elle a empli mon monde de merveilles.

(Merveilles, merveilles, merveilles).

 

Oh, pars, pars avec moi

Très loin là où les yeux ne peuvent voir

Oh, vas-t-en vers un autre temps

Pardonne-moi si tu perds la tête.

 

Qui es-tu à présent ?

Qui édite les règles ?

Suis ton c?ur et reviens,

Oh, reviens,

Ah, reviens.

 

J'étais tout seul et Mary a surgi

Cheveux dorés et lèvres rouge cerise

Je fus stupéfait quand elle m'a volé la vedette

Et qu'elle a empli mon monde de merveilles.

 

Pars, pars avec moi,

Très loin, là où les yeux ne peuvent voir

Oh, vas-t-en vers un autre temps

Pardonne-moi si tu perds la tête.

Oh, pardonne-moi si tu perds,

Oh, si tu perds la tête.

 

retour titres album

 

THE MORE I LOOK

Plus je regarde

 

Plus je regarde, et plus je vois.

Plus cette vie fait appel à moi.

Plus ça fait mal, plus je le ressens,

Plus la guérison est longue.

 

Car les périodes faciles, elles vont et elles viennent

Elle vont et elles viennent, si rapidement

Et la sérénité est si difficile à trouver,

Et ça me fait lutter.

 

Eh, je vous l'ai dit,

Plus j'apprends, et moins je sais.

Pas assez de temps, il faut aller si loin

Quand ton c?ur se consume,

Quand tu pleures, que tu apprends.

 

Car les périodes faciles, elles vont et elles viennent

Elle vont et elles viennent, si promptement

Et la sérénité est si difficile à trouver

Et ça me fait lutter,

Oui, ça me fait lutter.

 

Plus ça fait mal, plus tu le ressens,

Plus la guérison est longue,

Plus tu regardes, et plus tu vois

Plus ces choses étaient censées exister.

(Quand tu cherches ton c?ur).

 

Plus ça fait mal, plus tu le ressens

Plus la guérison est longue

(Quand tu cherches ton c?ur)

Plus tu regardes, et plus tu vois

Plus ces choses étaient censées exister.

(Tu cherches ton c?ur).

Plus tu regardes, et plus tu vois

Et plus ces choses étaient censées exister.

(Quand tu cherches encore ton c?ur).

 

Car les périodes faciles, elles vont et elles viennent

Elle vont et elles viennent, si lentement

Et la sérénité est si difficile à trouver,

Et ça me fait sourire.

 

Plus je regarde, et plus je vois

Et plus cette vie m'ouvre les bras.

 

 

retour titres album

 

SHOWDOWN

La confrontation

 

Il y a des pleurs dans la cuisine

Et dans la rue, on se bat.

La cocaïne circule dans les cours d'école

Et pourtant mon c?ur bat régulièrement

Je ne peux pas lâcher prise, je ne peux pas lâcher prise.

 

Le prédicateur passe à la télé

Et il me tend le téléphone

Il a un ulcère au ventre et son âme est tourmentée

Il ne peut pas lâcher prise, il ne peut pas lâcher prise.

 

Tout le monde veut sa contribution

Ils me disent qu'ils détiennent la meilleure solution

Nul n'a envie de voir ralentir le carrousel,

Il me semble qu'on va à la confrontation.

 

Dans l'eau, il y a du poison

Et dans le ciel, il y a des trous.

Et les enfants ne cessent de demander :

" Est-ce que la planète va mourir ?"

On doit lâcher prise, on doit lâcher prise.

 

Je vais me faire virer - ça va être chaud

On doit aller plus loin

On doit tout donner

Oh, oh, on ne sait jamais, oh, où l'on va.

 

Tout le monde parle de révolution

Les politiques n'offrent aucune solution

Personne ne semble vouloir affronter les bas-fonds

Il me semble qu'on va à la confrontation.

 

retour titres album

 

HUNGRY

En colère

 

Ce matin au réveil, je me suis servi à boire

Oh, j'étais un peu cassé, je n'avais pas les idées claires

Je ne voyais pas d'avenir, comme incapable de garder un travail

Je me sens comme un moins que rien, oh, ça s'arrêtera quand ?

 

Je te l'ai dit chérie, je ne serai jamais très loin

Jamais on ne se mettra en colère, nous ne serons jamais à court d'argent

Nous devrons nous accrocher, la vie n'est peut-être qu'un pari (1) Vas-tu venir pour me garder, jamais je ne me retrouverai seul, oh-oh, oh

 

Certains matins au réveil, je ne sais plus qui je suis.

Si je regarde sous le maquillage, je vois un homme soucieux

Je erre dans l'obscurité, en parlant aux murs

On dirait que la vie s'est retournée contre moi, si je tombe, qui me rattrapera ?

 

Je te l'ai dit chérie, je ne serai jamais très loin

Jamais on ne se mettra en colère, nous ne serons jamais à court d'argent

Nous devrons nous accrocher, la vie n'est peut-être qu'un pari (1) Vas-tu venir pour me garder, jamais je ne me retrouverai seul, oh-oh, oh

Je te l'ai dit chérie, je ne serai jamais très loin

Jamais on ne se mettra en colère, nous ne serons jamais à court d'argent

Nous devrons nous accrocher, la vie n'est peut-être qu'un pari (1) Vas-tu venir pour me garder, jamais je ne me retrouverai seul, oh-oh, oh

 

(1) cette traduction n'est peut-être pas exacte

 

retour titres album

 

THE GARDEN

Le jardin

 

Je fais le tour du jardin

En chassant les mauvaises herbes.

Viendras-tu m'aider

A semer quelques graines ?

 

Tous les arbres sanglotent,

Les branches ploient,

On dirait qu'elles savent

Qu'elles ne dureront pas longtemps.

 

Le monde entier est une foire

Cache-toi derrière ton masque.

 

Si quelqu'un te le demande,

Dis que tu apprécies.

 

Je ne crois pas aux pécheurs,

Je ne crois pas au péché

L'amour, c'est toutes les réponses

Alors pourquoi on ne s'y met pas ?

 

Reprendre l'histoire que Jésus a racontée

C'est ancestral

Toutes les graines qu'il a plantées ont fleuri

Dans les murs bétonnés de la peur.

 

S'étendre dans le caniveau,

Observer les étoiles,

Comme envoyer une lettre

Aux hommes qui vivent sur Mars.

 

Je leur demande s'ils nous aideraient

S'ils nous aideraient, s'ils pouvaient

Venir désherber ce jardin

Crois-tu qu'ils le feraient ?

 

 

Retour titres album

 

DEATH AND A ZOO

La mort et un zoo

 

Eh, que ferais-tu

Si tu étais pris entre la mort, la mort et un zoo ?

Si ton monde était coincé dans une cage ?

Serais-tu enragé, mec ?

Pris dans des tirs nourris,

Coupé par du barbelé

Te sentirais-tu seul ?

 

Eh, que donnerais-tu

Pour que ton c?ur et ta liberté puissent vivre ?

Et si ton amour était coincé dans une cage,

Eh, serais-tu enragé, mec ?

Pris dans un glissement de terrain

Où l'enfant va-t-il se cacher ?

Oh, se sent-il seul ?

 

Refroidi en son centre,

Où se cache le soleil ?

Oh, ne se sent-il pas seul ?

 

Seul, seul, seul, seul ?

Seul, seul, seul ?

 

Pris dans le rêve d'un homme,

Le hurlement de c?ur silencieux,

Se sent-il seul ?

 

Retour titres album

 

LOVE IS A THOUSAND TIMES

L'amour, c'est des milliers d'époques

 

L'amour, l'amour, c'est des milliers d'époques,

Plus fort que moi, plus fort que toi.

Bon, si tu veux être soldat,

Va défiler vers la guerre

Tu crois que tu vas devenir un héros,

Mais on a déjà tout entendu, mec.

 

L'amour, l'amour, c'est des milliers d'époques,

Elle vaut plus que moi, elle vaut plus que toi.

Bon, si tu veux être un meneur,

Alors vas-y, mène la danse.

Jamais tu ne nous donneras la liberté

Qu'importe ce que tu dis, mec,

Je l'ai dit, ça pourrait venir bientôt

La la la, la la

La la la la

 

Car, la voie, c'est l'amour, c'est l'amour

Si seulement nous pouvions tous écouter,

Ca semble si clair

Je n'y crois pas

En regardant le monde, que vois-je ?

Mais je sais qu'il existe une issue

Oh, il doit y avoir une issue

Oh, un jour sûrement

Viendra un moment où je serai libéré.

 

Car je veux entendre sa voix

Plus douce que moi, plus douce que toi

Quelque soit le temps que cela me prendra,

De la faire sourire à ma façon.

Mais chaque fois que j'essaie de lui plaire

Elle adore aller se cacher

Je l'ai dit, elle pourrait revenir bientôt.

 

Je dois trouver l'amour,

Je dois trouver l'amour.

Je dois trouver un foyer,

Je dois rentrer chez moi.

Je dois trouver l'amour,

Je dois me trouver l'amour

Je dois rentrer chez moi

Je dois me trouver un foyer

 

Retour titres album

SAY GOODBYE

Dis au revoir

 

Dis au revoir à tes vieilles habitudes

Dis bonjour au jour nouveau.

Si tu veux t'attarder, oh, faire traîner ton doigt,

Tu verras que tu seras étonné

De ce que l'avenir te réserve.

 

Dis au revoir à la vieille scène

Dis bonjour à un rêve nouveau.

Tu dis que tu veux ta liberté, mais est-ce la liberté ?

Quand tu laisses tout derrière toi,

Mais ton esprit, lui, peut-il se laisser aller ?

Oh, non !

 

Quand on apprendra la nouvelle, et que tu entendras ces pleurs,

Des vagues de tristesse empliront tes yeux.

Tu es solitaire comme une île,

Aussi solitaire que peut l'être un homme.

 

Dis au revoir au passé,

Dis bonjour aux nouvelles habitudes,

Bon, si tu veux t'attarder, oh, faire traîner ton doigt

Alors souviens-toi de ce qu'on t'a dit, de ce que cela allait être

Tu verras.

 

Tu es solitaire comme une île,

Aussi solitaire que peut l'être un homme.

 

Dis au revoir à tes vieilles habitudes

Dis bonjour aux jours nouveaux.

Bon, si tu veux ta liberté, oh, où est ta liberté ?

Sur la route qui s'étale devant toi,

C'est tout ce que tu as à savoir,

Laisse tomber.

 

retour titres album

 

OPEN THE DOOR

Ouvre la porte

 

Qui sait ?

Il semble que je dois partir

Je suis en train de rêver ...

 

Qui le dit, qui le sait,

Où le navire va exploser ?

On prend le temps sous les arbres,

Etat d'esprit, bien-être absolu.

 

Ca va, ou ça vient

Quelle vie, quel spectacle

Pris dans nos bonnes vieilles habitudes,

Notre amour est-il tombé en cendres ?

Envolé, envolé, envolé.

 

Ouvre la porte, ouvre la porte

Ouvre la porte (je veux être avec toi)

Ouvre la porte (je veux jouer avec toi)

 

Fais ce que tu veux, sois ce que tu veux être,

Car je me fiche de ce que tu dis, ou de ce que tu me fais

Passer un jour entier sans toi me pose problème

Je ne veux pas vivre toute une vie sans toi

Viens me donner un signe que je peux voir

Viens, c'est maintenant, montre-moi quelque chose.

 

Ouvre la porte (je veux être avec toi)

Ouvre la porte (je veux jouer avec toi).

 

Fais ce que tu veux, sois ce que tu veux être,

Car je me fiche de ce que tu dis, ou de ce que tu me fais

Passer un jour entier sans toi me pose problème

Je ne veux pas vivre toute une vie sans toi

Viens me donner un signe que je peux voir

Viens, c'est maintenant, montre-moi quelque chose.

 

Ouvre la porte (je veux être avec toi)

Ouvre la porte (je veux jouer avec toi)

Ouvre la porte (je veux rêver avec toi)

Ouvre la porte (je veux rester avec toi).

 

Oui, oh, oui, ça va

Ca va, ça vient, ça va

Et je sais, oui, je sais

Que j'ai envie que le monde ne fasse plus qu'un

Mais on prend ce qui nous plaît

Et on ne voit pas l'arbre qui cache la forêt

Mais je sais, oh, oui, je sais

Que quand j'ouvrirai la porte, c'est chez moi que je serai.

 

Je veux rentrer chez moi,

Je veux rentrer chez moi,

Yeah yeah yeah yeah yeah yeah yeah

Je veux rentrer chez moi

Yeah yeah

 

Oui, oh, oui, ça va (toi jamais)

Ca va, ça vient, ça va (toi jamais)

Et je sais (toi jamais)

Oui, je sais (toi jamais)

Que j'ai envie que le monde ne fasse plus qu'un

Mais on prend (toi jamais)

Ce qui nous plaît (toi jamais)

Et on ne voit pas l'arbre qui cache la forêt (toi jamais)

Mais je sais (toi jamais)

Oui, je sais (toi jamais)

Que quand j'ouvrirai la porte, je serai libéré.

Oh, je veux être libre

Je veux rentrer chez moi

Yeah yeah yeah yeah yeah yeah yeah

Je veux rentrer chez moi

 

Ouvre la porte (je veux être avec toi)

Ouvre la porte (je veux jouer avec toi)

Ouvre la porte (je veux rêver avec toi)

Ouvre la porte (je veux rester avec toi).

 

(Je veux être avec toi)

(Je veux jouer avec toi)

(Je veux rêver avec toi)

(Je veux rester avec toi)

 

Fais ce que tu veux, sois ce que tu as envie d'être

Car je me fiche de ce que tu dis ou de ce que tu me fais

Passer un jour entier sans toi me pose problème

Je ne veux pas vivre toute une vie sans toi

Viens me donner un signe que je peux voir

Viens, c'est maintenant, montre-moi quelque chose.

 

Oh, non

Whoa, oh

 

Qui le dit, qui le sait ?

 

Retour titres album

 

FOR EVERY MAN

Pour chaque homme

 

Pour chaque homme qui fait un rêve

Existe une lumière que l'on voit rarement

Au sein d'un monde où tout est avidité, tout est mensonges.

 

Puisque chaque enfant qui dort éveillé

Espère que l'aube ne disparaitra jamais

Etre seul, avoir peur, mais ne jamais pleurer.

 

Où est l'amour, où est le feu ?

On partageait, on vivait

Où est l'espoir, où est la flamme ?

On ressentait, on donnait

Où est l'homme qui dit

Qu'il ne veut jamais rêver, oh, ne jamais vivre ? whoa oh-oh

 

Pour chaque homme qui se sent seul

A user ses doigts jusqu'à l'os

J'ai une voix, je hurle encore et je peux encore pleurer.

 

Ce n'est pas le chanteur, c'est la chanson

Qui résonne en chacun de nous

Et nous fait danser, nous fait chanter,

Nous fait voler.

 

Où est l'amour, où est le feu ?

On partageait, on vivait

Où est l'espoir, où est la flamme ?

On ressentait, on donnait

Où est l'homme qui dit

Qu'il ne veut jamais rêver, oh, ne jamais vivre, whoa oh-oh


 

Où est l'amour, où est le feu ?

On partageait, on vivait

Où est l'espoir, où est la flamme ?

On ressentait, on donnait

Où est l'homme qui dit

Qu'il ne veut jamais rêver, oh, ne jamais vivre, whoa oh-oh

 

Pour chacun des hommes

Il n'y a rien que nous ne connaissions

Il suffit juste de regarder la magie passer.

 

retour titres album


 

 

Along Came Mary  The More I Look  Showdown  Hungry  The Garden Death and a Zoo

Love is a Thousand Times Say Goodbye Open the Door For Every Man

 

 

 

 

Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site