Traductions2chansons.fr
image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com



 
Les titres
 
 
 
GONE HOLLYWOOD
Fini, Hollywood
 
C'est une déchirure
J'aurais du savoir qu'elle me laisserait tomber (1)
C'est une torture
De cette ville, j'en rêvais
 
C'était l'endroit qu'il fallait voir (2)
L'endroit où il fallait être
Où la vie est facile
Et où l'on peut toujours s'amuser
 
C'est vraiment une honte
Je pensais que ce serait vraiment bien
Mais à qui la faute ?
Il y a tant de sales types à Hollywood
 
Dans cet hôtel minable
Près du « Taco Bell »
Sans la moindre opportunité
Comment se fait-il que je sois encore là ?
 
Rien de nouveau dans ma vie aujourd'hui
Rien de concret, tout est parti en fumée
 
J'ai tant pleuré, j'ai vu tant de douleur
J'en ai marre d'essayer, je ne crois plus en rien
Je suis las de parler au téléphone
Ils essaient de me dire qu'ils ne sont pas chez eux
 
Rien de nouveau dans ma vie aujourd'hui
Je suis fatigué d'aller d'un endroit à l'autre
J'ai pourtant rencontré un visage sympathique
Et à présent les mots semblent familiers,
Tandis qu'ils claquent la porte :
« Vous ne correspondez pas à ce qu'on recherche ».
 
Rien de nouveau dans ma vie aujourd'hui
Rien de concret, tout est parti en fumée
 
Si seulement nous avions du temps,
Nous avions du temps pour toi
Si seulement nous avions du temps,
Nous avions du temps pour toi
Si seulement nous avions du temps,
Nous avions du temps pour toi
 
C'était une déchirure
Maintenant, je conduis une grosse voiture sympa
C'était une torture
On parle de moi sur le boulevard
Alors garde la tête haute, mon garçon
Oublie ton chagrin
Je sais que tu réussiras
Si tu réessaies
 
A quoi bon s'en aller
Quand le monde t'attend
 
(1) Elle désigne ici la ville d'Hollywood
(2) It was the sight to see : littéralement = c'était la vue à voir
(3) The place to be dans le texte : on pourrait garder cette expression, que l'on utilise aussi dans la langue française
 
 
THE LOGICAL SONG
La chanson logique
 
Quand j'étais jeune, la vie semblait si merveilleuse,
Un miracle, oh, elle était belle, magique.
Et tous les oiseaux dans les arbres,
Chantaient d'un air si gai,
Si joyeux, si ludique, en me regardant.
 
Puis on m'a fait partir, pour m'apprendre à devenir
Raisonnable, logique, responsable, pragmatique.
Et on m'a montré un monde dans lequel je pouvais être
Si dépendant, si terre-à-terre (1), intellectuel, cynique.
 
Par moments, quand le monde est endormi
Les questions vont trop loin
Pour un homme si simple.
S'il te plaît, s'il te plaît, dis-moi ce qu'on a appris
Je sais que ça paraît absurde
Mais, je t'en prie, dis-moi qui je suis.
 
Prends garde à ce que tu dis, sinon ils te traiteront de
Radical, de libéral, de fanatique, de criminel.
Inscris ton nom, on aime bien sentir que tu es
Acceptable, respectable, présentable, un légume !
 
Par moments, quand le monde est endormi
Les questions vont trop loin
Pour un homme si simple.
S'il te plaît, s'il te plaît, dis-moi ce qu'on a appris
Je sais que ça paraît absurde
Mais, je t'en prie, dis-moi qui je suis.

(1) So clinical, dans le texte : littéralement = si clinique. Et par extension dans le contexte, on peut traduire par froid, calculateur …
 
 
GOODBYE STRANGER
Au revoir, étranger
 
C'était hier, de bon matin
J'étais debout avant l'aube
Et j'ai vraiment apprécié mon séjour
Mais il faut que je me bouge
 
Comme un roi sans château
Comme une reine sans trône
Je suis un amant très matinal
Et il faut que je me bouge
 
Je crois en ce que tu dis
C'est l'incontestable vérité
Mais je dois me débrouiller tout seul
Pour conserver ma jeunesse
 
Comme un bateau sans ancre
Comme un esclave sans chaîne
La seule pensée de ces douces demoiselles
M'envoie un frisson dans les veines
 
Et je continuerai à briller
Briller comme un sou neuf
Je ne regarde jamais derrière moi
Mes soucis seront moindres
 
Au revoir, étranger, c'était sympa
J'espère que tu trouveras ton paradis
J'ai essayé de comprendre ton point de vue
J'espère que tous tes rêves se réaliseront
Au revoir, Marie, Au revoir Jane
Nous nous retrouverons
Ne soyez pas chagrines, n'ayez pas honte
Demain viendra, ne soyez pas tristes
 
Pour certains c'est oui et pour d'autres c'est non
Et pour d'autres encore, on ne peut pas dire
Et certains agissent et d'autres non
Pour certains autres, c'est tout aussi bien
Tu peux rire de mon comportement
Jamais cela ne me dérangera
Tu dis que le diable est mon sauveur
Mais je n'y fais pas attention
 
Et je continuerai à briller
Briller comme un sou neuf
Je ne regarde jamais derrière moi
Mes soucis seront moindres
 
Au revoir, étranger, c'était sympa
J'espère que tu trouveras ton paradis
J'ai essayé de comprendre ton point de vue
J'espère que tous tes rêves se réaliseront
Au revoir, Marie, Au revoir Jane
Nous nous retrouverons
Ne soyez pas chagrines, n'ayez pas honte
Demain viendra, ne soyez pas tristes ….
 
 
BREAKFAST IN AMERICA
Petit-déjeuner en Amérique
 
Jette un coup œil à ma fiancée
C’est la seule que j'ai
Elle n'a pas grand-chose d'une fiancée
Je n'ai pas l'impression d'en avoir beaucoup
 
Je prends un jumbo
Et traverse les mers
J'aimerais voir l'Amérique
Voir les filles de Californie
Je fonde l'espoir que ça va se faire
Mais je ne peux pas faire grand-chose
 
Pourrions-nous avoir des harengs pour le petit-déjeuner
Chère maman, chère maman ?
Ils doivent en avoir au Texas
Car ils sont tous millionnaires
 
Je suis un gagnant, je suis un pécheur
Voulez-vous mon autographe
Je suis un perdant, quel farceur !
Je teste mes farces sur toi
Quand il n'y a rien de mieux à faire
 
Ne regarde pas ma fiancée
C’est la seule que j'ai
Elle n'a pas grand-chose d'une fiancée
Je n'ai pas l'impression d'en avoir beaucoup
 
Je prends un jumbo
Et traverse les mers
J'aimerais voir l'Amérique
Voir les filles de Californie
Je fonde l'espoir que ça va se faire
Mais je ne peux pas faire grand-chose
 
 
OH DARLING
Oh, chérie
 
Oh, chérie, ne changeras-tu pas d'avis ?
Je me sens rejeté
Comme une ombre dans ta lumière
 
Ah, trésor, diras-tu que je suis le seul ?
Et si tu penses pouvoir t'échapper
Tu sais bien que ...
 
Je serai dans les parages, tout à toi
Tout le temps à tes côtés
Je vais rêver de toi, manigancer autour de toi
T'aimer tout le temps
Je vais t’attraper jeune fille
T'attraper jeune fille
 
La nouvelle se répand partout dans la ville
Vaut mieux pas que tu me laisses tomber
Tu n'arrêtes pas de me dire que tu te sens bien
Aussi bien que possible
Je t'en prie, dis-moi que jamais tu ne partiras
Ah, ah, non, non
 
Ah, désormais, je suis remonté comme une pendule
Et je ne touche plus terre
Car, tu vois ..
 
Je vais être très occupé, oh, ma jolie
T'aimer jour et nuit
Et, à travers la pluie et le soleil
Je te ferai mienne
Je t'aimerai, advienne que pourra
Je vais t’attraper jeune fille
T'attraper jeune fille
T'attraper jeune fille, uh uh
 
 
 
TAKE THE LONG WAY HOME
Prends du recul (1)
 
Alors comme ça, tu te prends pour un Roméo,
Qui joue dans un film ?
Prends du recul
Prends du recul
 
Car tu es la risée du voisinage
Qu'en as-tu à faire si tu te sens bien ?
Prends du recul
Prends du recul
 
Mais, par moments, tu as l'impression
Que tu fais partie du paysage
Que toute la verdure dépérit, mon garçon
Et puis ta femme a l'air de penser que
Tu fais partie des meubles,
Oh, c'est particulier, elle était si sympathique.
 
Quand les jours solitaires deviennent des nuits solitaires
Tu vas faire un tour dans les lumières de la ville
Et tu prends du recul
Prends du recul
Tu ne vois jamais ce que tu as envie de voir
En jouant toujours pour la galerie
Tu prends du recul
Prends du recul
 
Et quand tu es sur scène, c'est si incroyable,
Inoubliable, comme ils t'adorent,
Mais ta femme semble croire que tu perds la tête
Oh, quelle calamité ! N'y-a-t'il pas d'issue ?
 
Est-ce que ta vie semble être devenue une catastrophe ?
Oh, c'est ainsi que tu as grandi, mon garçon
Quand tu regardes ces années passées et que tu vois
Ce que tu es oh, comment les choses pourraient être
Si tu avais eu plus de temps.
 
Et quand la journée finit par se calmer
A qui la faute si tu n'es pas là ?
Tu as pris du recul
Tu as pris du recul …..
 
 
(1) Littéralement = pour rentrer chez toi, prend le chemin le plus long. Selon Roger Hodgson, « home », le foyer, se trouve à l'intérieur même de notre être. Dans le contexte, la traduction « prends du recul », si elle n'est probablement pas totalement exacte, reflète le sens global de la chanson.
 
 
 
LORD IS IT MINE
Seigneur, est-il à moi ?
 
Je sais qu'il existe une raison pour laquelle
Il faut que je reste seul
Il faut que je trouve un endroit bien à moi
Est-il à moi, Seigneur, est-il à moi ?
Tu sais que je suis vraiment las des combats de cette vie
Et, très souvent, on dirait que tu es le seul espoir en vue
Est-il à moi, Seigneur, est-il à moi ?
 
Quand tout paraît sombre et que rien ne va,
Il n'y a rien à gagner et ce n'est pas la peine de se battre
 
Je ne cesse jamais de m'étonner de la cruauté de ce monde
Mais on dirait qu'une période de tristesse,
C'est une période pour comprendre
Est-il à moi, Seigneur, est-il à moi ?
 
Quand tout paraît sombre et que rien ne va,
Il n'y a rien à gagner et ce n'est pas la peine de se battre
 
Si seulement je pouvais trouver un moyen
De sentir ta douceur à travers le jour
L'amour qui irradie autour de moi,
Peut-il être mien ?
Alors donne-nous une réponse, n'est ce pas ?
Nous savons ce qu'il faut faire
Il doit y avoir un millier de voix qui arrivent à passer
 
 
JUST ANOTHER NERVOUS WRECK
Rien qu'une autre boule de nerfs
 
Je me sens si seul à présent
Ils ont coupé le téléphone ah ah
Oui, ma vie n'est qu'un foutoir
 
J'ai tout jeté à présent
J'aurais pu faire fortune
J'ai perdu la gnaque de gagner
 
Et tandis que les acrobates tombent
Et que le maïs tombe en miettes
Pendant que dans le miroir
Elle admire sa toute nouvelle robe
 
Je vis au deuxième étage à présent
Ils essaient de défoncer ma porte
J'aurai bientôt une nouvelle adresse
 
Dommage pour la libération
Ils auront leur célébration
Oui, j'ai beaucoup trop de pression
 
Et, tandis que les nuages se mettent à gronder
Et que le jongleur commence à cafouiller
Et que le soleil sur mon mur s'amenuise
 
T'en as rien à foutre !
Bats-toi tant que tu le peux
Tue, tue-les tous
Ils se déchaîneront
Tais-toi, Judas
Fort, ils nous entendront
Soldat, marin
Qui est votre tailleur ?
Ils courront s'abriter quand ils découvriront
Que tout le monde est surexcité désormais
 
Je pensais qu'elle était si agile
Tu l'aurais achetée tel un symbole
Mais maintenant je ne peux pas m'offrir
Le stylo pour signer ses chèques
J'en ai rien à foutre …..
 
Ils courront s'abriter quand ils découvriront
Que tout le monde est surexcité désormais
La vie n'est qu'une poisse ils ont ton numéro
On donne aussi bien que l'on reçoit
On s'élève du caniveau, on se colle les uns les autres
Nous les conduirons par-dessus bord
Ils vont saigner, c'est ce qu'il leur faut
Nous nous réunirons, et leur soufflerons leur couverture
Nous sommes prêts
Oui, nous sommes prêts
Oui, nous sommes prêts
 
 
CASUAL CONVERSATIONS
Des conversations banales
 
Peu importe ce que je dis
De toutes façons tu n'écoutes jamais
Tu ne sais même pas ce que tu cherches
 
De l'imagination, c'est tout ce que j'ai
Mais même ça, tu dis que c'est pas bon
Je n'arrive pas à comprendre notre désaccord
Les conversations banales, comme elles m'ennuient
Elles s'éternisent, encore et toujours
Mais peu importe ce que je dis
De toutes façons tu m'ignores
Je ferais mieux de parler dans mon sommeil (je voulais sangloter)
 
Tu essaies de me rendre si petit
Jusqu'à ce qu'il ne reste rien de moi
Pourquoi continuer ? A espérer que nous réussirons à nous entendre
 
Il n'y a plus de communication entre nous
Mais qui doit-on blâmer ? Moi ou toi ?
Je ne peux rien y faire, oui, tu t'estompes peu à peu
Je ne sais si c'est de la joie ou de la peine que je ressens
 
Et il semble que tout a été dit désormais
Si tu dois partir, alors vas-t-en
Je devrais me sentir triste
Mais je crois vraiment que je suis heureux
Oui, je crois vraiment que je suis heureux
 
 
CHILD OF VISION
Enfant de vision
 
Alors, qui crois-tu berner ?
Tu dis que tu t'amuses,
Mais tu es occupé à aller nulle part
Juste à t'allonger au soleil.
Tu as essayé d'être un héros
De commettre le crime parfait
Mais les dollars t'ont fait danser
Et tu manques de temps.
 
Tu brasses de l'eau
Tu te roules dans le vin
Tu t'empoisonnes le corps
Tu t'empoisonnes l'esprit
Tu m'as donné du coca-cola
Tu disais que c'était bon
Tu regardes la télévision
Qui t'incite.
 
Comment peux-tu vivre ainsi ?
(Pourquoi penses-tu que c'est si étrange?)
Tu dois avoir quelque chose à dire.
(Dis-moi pourquoi je devrais changer)
La vie, ce doit être plus que ça.
Il est temps que nous agissions convenablement.
Enfant de Vision, vas-tu écouter ?
Trouve-toi une nouvelle ambition.
 
J'ai déjà tout entendu
Tu ne dis rien de nouveau
Je pensais avoir vu un arc-en-ciel
Mais je crois que je me suis trompé
Tu ne peux rien me faire écouter
Je ne peux rien te faire entendre
Tu trouves ta voie vers le paradis,
Je te retrouverai quand tu y seras.
 
Comment peux-tu vivre ainsi ?
(Pourquoi penses-tu que c'est si étrange?)
Tu dois avoir quelque chose à dire.
(Dis-moi pourquoi je devrais changer)
 
Ce n'est pas la peine de nous battre
Car nous savons tous deux que nous avons raison.
Enfant de Vision, vas-tu écouter ?
Trouve-toi une nouvelle ambition.
 
 
 
 
 
 
Bookmark and Share
 
 
 
 
 
image logo lien vers page Facebook site traductions2chansons.wifeo.com
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site